Selfcare : 72,15% veulent rendre les assurés plus autonomes !

0
2620

Selon une enquête, effectuée il y a un an à la même période, par L’Assurance en mouvement,  89,25% des répondants, professionnels de l’assurance pensaient que les outils de selfcare étaient devenus indispensables à une nécessaire optimisation de l’expérience client !

Et aujourd’hui, dans le secteur de l’assurance ?

Nous savons que les outils de selfcare sont amenés à participer massivement à l’innovation dans le secteur de l’assurance, mais des questions se posent.

Ces solutions facilitatrices et porteuses d’autonomie pour les assurés, plus exigeants, plus impatients, plus infidèles, mais aussi plus avertis et connectés sont-elles suffisamment développées par les entreprises du secteur ? Le selfcare génère-t-il une perte de contact humain indispensable à la relation clients ? Les collaborateurs se sentent-ils toujours en danger par le déploiement du selfcare ? La « selfcarisation » est-elle compatible avec les métiers liés aux conseils de la clientèle ? et au final le niveau de « selfcarisation » va-il augmenter significativement dans le secteur ?

Et aujourd’hui, quels résultats dans le secteur de l’assurance ?

Nous vous livrons en exclusivité, les résultats de cette enquête réalisée par internet du 17/02/2022 au 14/03/2022 (203 professionnels de l’assurance ont répondus à l’intégralité des questions).

1) Selon vous, les outils de selfcare sont-ils devenus indispensables à une nécessaire optimisation de l’expérience client ?

  • Oui – 89.21%
  • Non – 11.79%

2) Les outils de selfcare sont-ils un des piliers de la transformation digitale des entreprises ?

  • Oui – 76.29%
  • Non – 23.71%

3) Les solutions technologiques de selfcare, facilitatrices et porteuses d’autonomie pour les clients, sont-elles développées dans votre entreprise ?

  • Très développées – 5.23%
  • Assez développées – 51.25%
  • Peu développées – 43.37%
  • Pas du tout développées – 0.15%

4) Selon vous, le selfcare génère-t-il une perte de contact humain indispensable à la relation clients ?

  • Oui – 36.89%
  • Non – 63.11%

5) La « selfcarisation » est-elle compatible avec les métiers liés aux conseils de la clientèle ?

  • Oui – 74.32%
  • Non – 9.04%
  • Ne se prononce pas – 16,64%

6) Les collaborateurs se sentent-ils en danger par le déploiement du selfcare ?

  • Oui – 36.89%
  • Non – 46.32%
  • Ne se prononce pas – 16,79%

7) Le niveau de « selfcarisation » va-il augmenter significativement dans le secteur ?

  • Oui – 89.34%
  • Non – 10.66%

8) Le niveau de « selfcarisation » va-il augmenter significativement dans votre entreprise ?

  • Oui – 85.25%
  • Non – 14.75%

9) Pour conclure, allez-vous rendre vos assurés plus autonome ?

  • Oui – 72,15%
  • Non – 1.18%
  • Ne se prononce pas – 26.67%

Jean-Luc Gambey, sur le sujet du selfcare nous confie : « Plus la relation clients digitalisée est qualitative, plus le selfcare optimisé se déploie, plus forts seront les réseaux physiques et les services rendus aux clients« .

Selfcare : vers des assurés plus autonomes ?

Des itw à venir dans l’Assurance en Mouvement et dans notre prochain magazine « Dessine-Moi l’Assurance » et sur un de nos prochains plateaux TV « Assurance TV » entièrement consacré à ce sujet. Vous voulez participer ?

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P