Quelles tendances mondiales de l’assurance en 2022 ?

0
712

Insurance Innovation Reporter présente dans cet article quelques tendances mondiales de l’industrie de l’assurance en 2022.

Entre nouveaux consommateurs et défis grandissants

La génération Y et la génération Z, c’est-à-dire les individus nés à partir de 1980, sont désormais les principaux acheteurs d’assurance et ne suivent pas les mêmes modes de vie et de consommation traditionnels établis par les générations plus anciennes.

Le changement et les perturbations sont constants dans le monde actuel, mais ils continuent de gagner en intensité et en ampleur dans le secteur. Les assureurs font toujours face à des défis liés à l’inflation, aux bas taux d’intérêt, à la réglementation accrue, à la pandémie, au risque cyber et aux changements climatiques.

Ces innombrables problèmes, associés aux forces tectoniques des clients, à la technologie et aux frontières changeantes du marché, entraînent des bouleversements dans le monde de l’assurance.

L’année 2022 nous offre déjà des scénarios révolutionnaires qui accélèrent le changement et créent d’importantes opportunités pour ceux qui sont prêts à répondre aux demandes d’une nouvelle génération de consommateurs, à l’évolution des risques et à l’adoption rapide de la technologie par les individus.

La génération Y et la génération Z ont des besoins assurantiels différents

Ces deux générations sont des leaders incontestés dans l’utilisation d’appareils domestiques connectés et intelligents, appelés aussi IoT pour Internet of Things. Ils tirent ainsi parti de nouvelles sources de données.

En outre, les manières de travailler, que ce soit pour occuper des postes différents ou pour effectuer leurs tâches à distance, demandent à ce que les avantages sociaux soient flexibles et transférables. Les assureurs doivent donc développer des relations directes avec eux pour les garder en tant que clients à mesure que leur mode de vie change.

De plus, les jeunes générations sont intéressées par une tarification basée sur le comportement de conduite et les kilomètres parcourus, et par les services qui fournissent des informations en temps réel. Parmi ces derniers figurent la sécurité et les performances de conduite, l’entretien du véhicule ou encore la connaissance de sa valeur marchande.

Enfin, la multiplication des moyens de paiement, notamment ceux numériques, entraîne un besoin de proposer plusieurs options, tant pour le règlement des primes que pour celui des sinistres.

La transformation numérique amène un engagement client plus rapide, meilleur et plus intelligent

Les clients sont à l’origine du virage numérique et les assureurs ont la nécessité de créer des expériences holistiques et convaincantes. Ils doivent se réinventer et proposer des produits sur mesure et des services hautement personnalisés pour répondre aux nouvelles attentes et rester en phase avec les nouveaux leaders technologiques.

Plus important encore, les offres numériques rassemblant d’autres produits et services pour aider les clients à gérer leur vie se sont intensifiées. L’expérience client doit être optimale et intelligente pour engager les consommateurs. C’est tout un panel d’assurances de nouvelle génération, de plateformes numériques et d’écosystèmes qui doit être programmé.

Les chatbots, l’intelligence artificielle et les nouvelles sources de données nécessitent l’adoption d’une architecture moderne qui prend en charge une intégration simple et rapide par le biais de microservices ou d’APIs s’exécutant dans le cloud. Tout cela dans le but d’atteindre aussi de nouveaux segments de marché, de proposer des produits innovants et de créer des expériences engageantes.

L’importance de l’assurance embarquée pour se démarquer

Dans cette ère numérique de l’assurance, presque tous les processus se digitalisent sans friction, y compris celui concernant l’achat. L’avantage de s’adapter à cette dynamique est de passer du besoin de souscrire une assurance pour diverses raisons à l’introduction d’une couverture prête à être délivrée de manière transparente au bon moment.

L’assurance embarquée, ou embedded insurance, est un moyen extrêmement efficace de surmonter le fardeau qui pèse sur l’industrie depuis des décennies, l’assurance est vendue et non achetée. Elle est fournie en tant que fonctionnalité native lors de l’acquisition d’un produit, d’un service ou d’une plateforme.

Ce type de procédé a une présence croissante sur le marché et beaucoup d’acteurs s’y sont positionnés, notamment avec des partenariats entre les assureurs et d’autres industries. La vraie valeur de l’assurance embarquée est un modèle commercial durable où la protection est plus simple et plus attrayante à souscrire.

La technologie et l’innovation changent les rôles

Les leaders se distinguent en mettant davantage l’accent sur les initiatives essentielles à la création de nouveaux modèles d’affaires, à l’expansion des canaux de distribution, à la pénétration de nouveaux marchés, à l’ajout de services à valeur ajoutée et au développement de nouveaux produits.

La technologie commence à remodeler le marché avec des outils en SaaS, des écosystèmes numériques, des plateformes sans ou avec peu de code et d’autres solutions.

Pour relever les défis de changements démographiques, économiques ou environnementaux, les assureurs doivent faire preuve d’innovation au risque de se retrouver désavantagés par la sélection adverse et par la détérioration de l’efficacité opérationnelle.

La fintech influence l’insurtech

Les acteurs de la finance ont traditionnellement plus dominé ce secteur que ceux de l’assurance en termes de technologie et d’innovation et cela ne compte pas se terminer de sitôt.

En effet, la demande de bien-être financier augmente à mesure que les personnes accumulent de nouvelles attentes en matière de travail, de style de vie, de risque, de constitution d’actifs et de retraite. Pour répondre à cette demande, les nouvelles fintechs et d’autres entreprises vont fournir à leurs clients une gamme plus large de produits et de services dans les domaines de l’assurance, de la gestion de patrimoine et de la banque, créant ainsi de nouveaux modèles commerciaux qui regroupent différentes offres pour une expérience client complète.

De même, l’évolution des niveaux de confiance dans les services financiers, y compris l’assurance, a changé en raison de nouvelles marques et expériences. Les entreprises qui proposent ses prestations, par exemple en marque blanche, peuvent s’appuyer sur le soutien croissant d’autres sociétés pour distribuer leurs produits.

Pour répondre aux demandes changeantes des clients et rester compétitif là où les frontières de l’industrie s’estompent, le développement de solutions en tant que service va devenir un avantage essentiel pour contrer la concurrence.

Ainsi, malgré la lenteur de la création et de l’évolution des marchés et des produits qui a persisté durant des décennies, les acteurs financiers tirent à présent parti des opportunités technologiques, mais il reste encore un long chemin à parcourir. Seront-ils prêts à s’adapter et à survivre dans ce paysage qui évolue en permanence ?

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P