Home Communication Assurance & marque employeur, la déshérence ?

Assurance & marque employeur, la déshérence ?

Le terme « marque employeur » a presque 25 ans. Aujourd’hui, la marque employeur est sur toutes les lèvres. « Marotte » des recruteurs, des Directeurs des Ressources Humaines et des Directeurs de la Communication, elle semble être le remède « miracle » à toutes problématiques d’attractivité de l’entreprise. Avec une marque employeur séduisante, terminé les soucis d’embauche, les métiers sous tension, la pénurie des compétences clés. Levier des politiques RH, désormais elle sert autant en interne qu’à l’extérieur, pour le recrutement, la fidélisation, le management, la communication.

Ainsi pour attirer les nouveaux talents et développer l’engagement des collaborateurs, de plus en plus sensibles aux valeurs, il est devenu primordial de surveiller/protéger sa « marque employeur ». Au-delà d’avoir un rôle-clé pour le recrutement, l’évolution des salariés, la réputation globale de l’entreprise, elle est un levier de croissance. Pour la protéger, de plus en plus d’entreprises mettent en place des dispositifs de surveillance et de mesure des avis, ressentis, rumeurs, suspicions, diffamations, condamnations, risques fournisseurs ou filiales… afin d’identifier les événements risquant d’entacher durablement la marque employeur. Alors sur le secteur de l’Assurance, qu’en est-il ?  Nous avons réalisé fin 2019, une enquête en ligne auprès de 1024 professionnels de l’assurance (Assureurs, Mutuelles, Institutions de prévoyance, Courtiers grossistes) concernés par ce sujet (directions métiers et collaborateurs). 149 professionnels ont répondu intégralement à ce questionnaire. Les questionnaires et les résultats ont été totalement anonymisés. Sans surprises :

  • 3% des répondants estiment que la « marque employeur » est aujourd’hui un sujet très important/important,
  • 5% des répondants confirment que la « marque employeur » est, tout à fait ou plutôt, importante pour les collaborateurs,
  • 0% des répondants estiment que les talents sont attirés par des entreprises authentiques, cohérentes, porteuses de sens.

Cependant :

  • Seulement 19.0% considèrent que leur entreprise a un niveau de vigilance suffisant pour protéger et entretenir sa « marque employeur » !
  • 8% estiment que leur entreprise a mis en place un suivi systématique des avis collaborateurs publiés sur des plateformes en ligne !
  • 5% estiment que leur entreprise communique publiquement sur les actions et moyens mis en œuvre pour valoriser sa « marque employeur »
  • Et pour terminer, seulement 47.8% estiment que leur entreprise contrôle les influences extérieures sur leur « marque employeur » !

Alors que la plupart des spécialistes RH admettent que la marque employeur a un impact significatif sur leur activité et qu’une marque employeur forte augmente très significativement le nombre de candidatures très qualifiées, il conviendrait probablement que le secteur de l’assurance, considéré comme « peu attractif », envisage un examen attentif et critique. La qualité de la marque employeur, est désormais un enjeu particulièrement stratégique, il s’agit d’un actif immatériel de l’entreprise.

Article écrit avant période de confinement et intégré dans le mag #1 « Dessine-moi l’assurance » proposé par Jean-Luc Gambey – Vovoxx

Jean-Luc Gambey

Compte Twitter

Compte LinkedIn

 

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.