Habitat durable : la fondation MACIF s’engage

0
708

Dans un monde où les crises climatiques, sanitaires et géopolitiques semblent s’enchaîner les unes après les autres, de nombreux acteurs de l’assurance s’investissent davantage en matière de politique RSE, notamment à travers des structures de type Fondation.

Véritable atout dont disposent les entreprises dans le cadre de la Guerre des Talents qui n’épargne pas le secteur de l’assurance, la politique RSE a le mérite de favoriser des actions concrètes jouant un rôle en matière de prévention des risques. C’est dans ce contexte que la Fondation MACIF a annoncé de nouvelles actions et ambitions, notamment en matière d’habitat durable.

La Fondation MACIF, 30 ans de projets

Interrogée sur le site Entrepreneurs d’avenir, Marcela Scaron, secrétaire générale de la Fondation MACIF, l’une des premières fondations d’entreprise créées en France, a effectué un bilan des initiatives soutenues depuis 1993 :

  • 5000 projets socialement innovants soutenus, reposant sur un ancrage territorial des salariés comme des élus du groupe
  • des projets concrétisés relevant de 4 domaines essentiels : la mobilité, l’habitat, la santé et la finance solidaire.
  • l’innovation sociale comme fil rouge de l’ensemble des projets et initiatives

« Depuis 30 ans, nous avons développé un véritable réseau sur les territoires. Grâce à cet ancrage territorial fort, nous disposons d’une connaissance fine des besoins des citoyens et des acteurs de l’intérêt général », souligne ainsi Marcela Scaron.

Interrogé en vidéo par l’association ESPER (L’Economie Sociale Partenaire de l’Ecole de la République), Frédérick Rodhon, chargé de mission à la Fondation MACIF, soulignait déjà en novembre 2020 que « l’action de la fondation s’inscrit complètement dans le secteur de l’économie sociale et solidaire (ESS), avec des objectifs clairs » :

  • inscrire durablement l’ESS sur le territoire français voire européen
  • détecter et accompagner les projets apportant de nouvelles réponses à des besoins sociaux avérés et non satisfaits
  • privilégier les projets innovants ayant un caractère intergénérationnel et participatif

Des exemples de projets concluants menés par la Fondation

Comme le souligne Marcela Scaron, l’action de la Fondation MACIF « peut relever du soutien dès l’émergence d’une idée mais aussi, lorsque l’expérimentation est concluante, à son essaimage. »

Par exemple, lassociation pionnière du service civique en France Unis-Cité prend en charge diverses initiatives et programmes destinés aux jeunes en service civique volontaire. Comme l’expliquait Frédérick Rodhon, « il peut s’agir de missions relatives à l’entreprenariat social, à la transition écologique, la santé ou la citoyenneté. Ces actions initiées par Unis Cité sont soutenues et financées par la Fondation MACIF. »

Le programme Silver Geek consiste à proposer des animations numériques auprès des personnes âgées afin de rompre leur isolement, y compris par l’utilisation des jeux vidéo en motion-gaming type Wii. Comme le souligne la Fondation MACIF, ces ateliers intergénérationnels « bénéficient aussi bien aux personnes âgées, aux jeunes en service civique qu’au personnel des structures d’accueil concernées pour le réconfort et la dynamique de groupe apportées. » Dans cet exemple, la dimension sociale de ces actions apporte une valeur ajoutée en matière de santé.

Quant aux projets portés avec Les Jardins de Cocagne, exploitations maraîchères biologiques à vocation d’insertion sociale et professionnelle, ceux-ci consistent à « développer des tiers lieux alimentaires avec les personnes précarisées, afin de faire de l’accès digne à une alimentation de qualité un enjeu d’émancipation sociale. »

Autre exemple illustré en vidéo, le dispositif d’accès à l’éveil mené avec l’association Intermèdes-Robinson propose des activités là où vivent les enfants et familles en situation de précarité et de vulnérabilité. Ce projet a consisté à mettre en place une camionnette itinérante aménagée, dédiée à la petite enfance et permettant d’intervenir directement sur les lieux de vie des familles pour y déployer des activités socio-éducatives de proximité. Saluant le soutien de la Fondation MACIF, le président d’Intermèdes-Robinson Laurent OTT précise que « l’ensemble des ateliers concerne plus d’un millier d’enfants, à partir de 13 interventions par semaine. Cela nous permet de rester en contact avec les enfants et de les suivre tout au long de leur développement. »

L’Habitat, nouvelle orientation pour 2022-2023

La Fondation MACIF a annoncé en février dédier 50% de ses moyens à une nouvelle orientation emblématique pour 2022-2023 : « avec 4,1 millions de personnes souffrant de mal-logement et un impact environnemental lié à celui-ci très important, le choix de l’habitat et plus largement du cadre de vie s’est imposé assez naturellement. » La Fondation a rappelé à quel point la pandémie et les confinements successifs ont « démontré l’importance des liens sociaux de proximité et d’un cadre de vie adapté. »

La secrétaire générale Marcela Scaron souligne qu’au-delà des différents projets essaimés dans tout le territoire, la Fondation mettra « aussi en œuvre des démarches collectives », afin « d’échanger des bonnes pratiques et construire des outils communs pour mutualiser les constats et les solutions. »

Ainsi parmi les premières actions prévues, un appel à projets est en cours avec « un grand bailleur social », afin de soutenir de nouvelles expérimentations sur des projets innovants en lien avec les habitants. Ces projets pourront avoir trait à l’agriculture urbaine, la transformation des déchets en ressources, ou le mieux-être par le sport ou la santé.

Un groupe de travail a également été annoncé sur la problématique d’accès au logement des jeunes, en partenariat avec l’association d’intérêt général Avise, acteur de référence de l’économie sociale et solidaire. La Fondation prévoit encore de participer aux travaux de l’Observatoire National de la Précarité Energétique (ONPE) pour « mieux cerner les problématiques liées à la précarité énergétique dans le logement. »

« Notre dynamique est en cohérence avec les valeurs de la Macif : être vecteur de transformation sociale avec une vision sociale et environnementale », conclut ainsi Marcela Scaron.

A noter que toute proposition de nouveau projet peut être formulée en ligne sur le site Internet de la Fondation MACIF, qui répertorie déjà l’intégralité des projets en cours.

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P