Adopter les outils numériques tout au long du parcours clients

0
529

L’industrie de l’assurance évolue rapidement et les acteurs ne peuvent plus s’appuyer sur des méthodes anciennes alors que les technologies et les stratégies changent autour d’eux. Les assureurs doivent adopter les outils numériques tout au long du parcours clients s’ils espèrent gagner la confiance et la fidélité des assurés de demain.

Cependant, cela ne suffit pas. D’autres facteurs peuvent stimuler leur potentiel de réussite future. Quels sont les 4 piliers de l’avenir du secteur ? Forbes nous aide à les décrypter.

Les canaux de distribution

Les acteurs assurantiels qui ont comme objectif la croissance doivent forger de nouvelles opportunités de partenariat pour les aider à développer de nouvelles offres et à pénétrer de nouveaux marchés. Comment peuvent-ils capitaliser sur la puissance de telles collaborations stratégiques ?

Pour illustrer, l’insurtech Hippo s’est associée à ADT et Handdii pour améliorer les services de sécurité et de réparation à domicile auprès des assurés.

À mesure que de nouveaux partenariats émergent, de nouveaux accords de distribution sont également mis en œuvre, ce qui se traduit par un parcours client plus intuitif et sans friction.

En outre, de grands constructeurs automobiles, par exemple Ford et Tesla, créent leurs propres assurances internes destinées directement aux acheteurs de leurs véhicules. Volvo travaille aussi main dans la main avec Allianz pour créer un écosystème d’assurance collaboratif.

En tirant parti de leurs bases de clientèle préexistantes, les constructeurs automobiles et les assureurs peuvent étendre leur portée à de nouveaux canaux et adapter leurs offres pour qu’elles soient conformes aux types de véhicules qu’ils fabriquent et à leur culture d’entreprise.

L’adaptation au comportement des assurés

De nouvelles fonctionnalités, telles que l’assurance connectée, sont récemment devenues incontournables dans le paysage de l’assurance.

Les clients sont de plus en plus à l’aise avec le partage de leur data, en particulier lorsqu’il s’agit de bénéficier de remises.

Cela signifie que les assureurs peuvent connaître les décisions individuelles avec des informations personnelles reçues à partir d’appareils et autres plateformes connectés. Ils peuvent alors utiliser la technologie dite IoT, Internet of Things, pour « surveiller » les clients et émettre des avertissements sur les comportements risqués.

Les assurances connectées offrent une couverture et une gestion des risques personnalisées. Les polices sont bénéfiques à la fois pour l’assureur et pour l’assuré. En particulier, l’assurance à la demande peut apporter une valeur ajoutée et des économies aux clients à petit budget.

Des solutions pertinentes

Pour rester pertinentes et compétitives, les compagnies d’assurances doivent se concentrer sur les solutions plutôt que sur les produits.

Chaque client n’a pas les mêmes besoins et les solutions qui lui sont proposées doivent être conformes à ses risques. Afin de s’assurer que la protection est adaptée à chaque client, les assureurs doivent utiliser les dernières technologies et réaliser des analyses de données pour mieux comprendre les besoins de chacun.

L’exploitation des informations donne également aux assureurs les bases pour fournir des services à la demande et des expériences personnalisées à leurs clients.

Pour certains assureurs, ces capacités peuvent être légèrement hors de portée, mais il existe de nombreux fournisseurs technologiques qui peuvent permettre aux assureurs qui ne les ont pas d’adopter des politiques plus centrées sur le client.

La technologie au cœur du fonctionnement

Lorsqu’il s’agit d’augmenter les revenus et d’optimiser les marges, il est essentiel de mettre à profit les compétences basiques. Pour le faire efficacement, les assureurs doivent d’abord les définir.

Ce n’est qu’alors que la technologie peut être mise en place pour faire évoluer ces capacités et créer de la valeur pour les parties prenantes.

Aujourd’hui, il est extrêmement clair que les nouvelles technologies, les capteurs numériques et les réponses en temps réel ancrées dans les données sont la clé pour activer de nouveaux modèles commerciaux.

Par exemple, une assurance personnalisée ne peut être réalisée sans la capacité de suivre les besoins des clients, d’évaluer de manière prédictive les risques qu’ils présentent et de synthétiser toutes ces informations de manière numérique et automatisée.

Il est important de se rappeler que la simple mise en œuvre d’une technologie intelligente sans stratégie peut nuire à l’entreprise plus que l’aider. Les nouveaux outils doivent être choisis et déployés en conjonction avec le bon modèle commercial et la bonne proposition de valeur.

Les avancées technologiques ont ouvert de nouvelles opportunités, permettant aux insurtechs et à d’autres acteurs d’offrir des expériences numériques intuitives aux consommateurs d’assurance. Ils doivent alors investir stratégiquement dans ces innovations pour améliorer et personnaliser davantage l’expérience client.

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P