Trois offres d’assurance protection labellisées « Positive Assurance »

0
604
Depuis le 1er janvier 2022, les contrats d’assurances Auto, Accident de la Vie et Temporaire Décès Généa de Société Générale Assurances bénéficient du label « Positive Assurance » décerné par l’Institut de l’Economie Positive. Ce label est le premier à évaluer la positivité des produits d’assurance protection, en fonction de deux grandes exigences : proposer des produits qui soient socialement responsables et écologiquement durables.

La Responsabilité Sociétale d’Entreprise, articulée autour des axes d’Assureur responsable, Investisseur responsable et Employeur responsable, est un élément clé de la stratégie et de la raison d’être de Société Générale Assurances. En 2021, Société Générale Assurances a notamment lancé au sein de ses contrats d’assurance vie une nouvelle génération d’épargne 100 % responsable, en architecture ouverte et accessible à tous, constituant une offre unique sur le marché. En 2022, Société Générale Assurances poursuit son engagement pour une société durable, en étant l’un des premiers assureurs à faire évaluer ses produits d’assurance protection par l’Institut de l’Economie Positive. Présidé par Jacques Attali et Audrey Tcherkoff, cet Institut s’engage à apporter des réponses concrètes pour permettre à tous les acteurs de la société d’intégrer dans le cadre de leurs politiques, leurs pratiques et leurs projets, des objectifs économiques, sociaux et environnementaux pour agir dans l’intérêt des générations présentes et futures, sur le long terme

Quatorze critères pris en compte

Trois contrats d’assurances – Auto, Accident de la vie et Temporaire Décès Généa – ont ainsi obtenu le label « Positive Assurance ». L’évaluation des produits se base sur quatorze critères répartis sur trois axes d’analyse : la prévention et le développement d’une culture du risque ; l’accessibilité et la lutte contre les discriminations ; la promotion de comportements respectueux de l’environnement et solidaires.

« En tant que bancassureur, nous avons un rôle essentiel à jouer en faveur d’une société durable. C’est pourquoi, nous avons pris des engagements forts depuis plusieurs années, pour contribuer à une économie et une finance positive. Cette labellisation témoigne de notre ambition d’intégrer une dimension RSE dans nos offres et nos services d’assurance protection, et de notre volonté d’accompagner nos assurés dans une démarche responsable tant en assurance vie épargne qu’en protection » commente Philippe Perret, Directeur général de Société Générale Assurances.

Cette démarche de labellisation s’inscrit dans la continuité des engagements forts pris depuis plusieurs années par Société Générale Assurances pour contribuer à une finance et une économie responsable. Société Générale Assurances entend poursuivre sa démarche de labellisation de ses produits dans les mois à venir.

Source : Communiqué de presse Société Générale d’Assurance

Rappel : le label Positive Assurance

Lancé en 2020 par l’Institut de l’Économie Positive à l’occasion du Forum des Villes et Territoires Positifs (LH Forum), le label Positive Assurance a été créé de façon à offrir, à tous les acteurs du secteur de l’assurance qui souhaitent s’engager en faveur d’une transition positive, un instrument d’évaluation et de diagnostic de leurs solutions, au service de l’innovation business. Le Label Positive Assurance permet d’évaluer la positivité des produits d’assurance selon une approche intégrée, de guider et d’orienter la conception de nouveaux produits positifs, c’est-à-dire socialement responsables et écologiquement durables et de communiquer auprès des clients pour encourager la souscription de produits responsables. Développés depuis 2012, les indices de positivité évaluent la prise en compte des enjeux du long terme et l’intérêt des générations futures à tous les niveaux de l’action publique et privée. Ils constituent un cadre de référence pour identifier les meilleures pratiques positives, élaborer des comparaisons internationales et orienter l’action de chacun en faveur des générations présentes et futures. « Le monde a besoin de changer pour affronter les enjeux de demain. C’est aussi vrai des entreprises, des Etats et des ONGs. Nous y travaillons depuis longtemps, en développant ce que nous avons appelé l’économie positive. L’économie positive rassemble celles et ceux qui, d’une façon ou d’une autre, dans les gouvernements, les administrations, les parlements, les universités, les entreprises, les collectivités locales, les ONGs, travaillent dans l’intérêt des générations suivantes » souligne Jacques Attali, Président du Conseil de surveillance de l’Institut de l’Économie Positive.

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P