Les consommateurs recommandent les mutuelles d’assurance pour leurs engagements RSE

0
540
L’adoption de la loi PACTE en mai 2019 a introduit la qualité de société à mission. Par ailleurs, depuis quelques années les entreprises affirment publiquement leurs raisons d’être, ainsi qu’un ou plusieurs objectifs sociaux et environnementaux qu’elles se donnent pour mission de poursuivre dans le cadre de leur activité.

Les Français ont très bien intégré cet objectif, qu’une entreprise soit un acteur œuvrant pour le bien commun et celui de la planète. Si 66% d’entre eux considèrent que le changement climatique est la plus grande menace pour notre civilisation, l’image que les consommateurs ont d’une marque a considérablement évoluée et les actions RSE sont très appréciées.

Dans le top 3 des assurances : Maif, Macif et Harmonie Mutuelle

Dans son enquête « Quels sont les secteurs et les marques les mieux évalués en matière de RSE ? », l’institut d’études YouGov a interrogé plusieurs milliers de personnes afin de connaître leurs opinions quant à la politique RSE de plus de 1 300 marques françaises. En différenciant l’aspect social de l’aspect environnemental, voici ce qu’il en est ressorti :

Les sociétés à mission suivies dans BrandIndex enregistrent des scores de Responsabilité Sociale et Responsabilité Environnementale bien plus élevés que le score moyen de leur secteur. Le BrandIndex est un outil de suivi en temps réel et continu des marques et de toutes les actions marketing et communication qui leur sont dédiées. En France, c’est plus de 1 300 marques évaluées quotidiennement via un panel de plus de 660 000 répondants.

Plus particulièrement, dans le secteur de l’assurance, les consommateurs recommandent les mutuelles d’assurance ou santé pour leurs engagements RSE, et d’avantage encore celles qui ont fait le choix de devenir des entreprises à missions.

Trois mutualistes se distinguent dans le top 3 : la MACIF, la MAIF et Harmonie Mutuelle, que ce soit en termes de responsabilité sociale ou environnementale. De plus, bien que les entreprises à missions et leurs engagements soient appréciées et reconnues par le public, il existe également une forte corrélation entre cette image positive et leur intention de recommandation ainsi que d’achat.

En effet, 70% des répondants attribuant une bonne responsabilité sociale à une marque recommandent cette marque à leur entourage, versus 34% de recommandation chez l’ensemble des répondants connaissant la marque. Le pourcentage s’élève à 52% des répondants associant une bonne responsabilité sociale à une marque et qui achètent en fonction versus 23% d’intention d’achat chez l’ensemble des connaisseurs de la marque.

La société à mission a donc de beaux jours devant elle. Elle combine son rôle d’acteur engagé avec une meilleure reconnaissance et plus d’intentions d’achat de la part des consommateurs.

Les Assureurs face à leur responsabilité sociale et environnementale.

Petit tour d’horizon des raisons d’être de la MACIF, MAIF et Harmonie Mutuelle.

Revenons sur leurs raisons d’être respectives :

La MACIF :

« Nous mobilisons nos valeurs mutualistes et nos savoir-faire pour protéger le présent et permettre l’avenir, pour nous tous et les générations futures ».

Cette raison d’être a été imaginée grâce à une consultation de 15 000 personnes (salariés, délégués et sociétaires) durant plus de 10 mois. Cette initiative est pour le Groupe une façon de réaffirmer ses aspirations de cohérence et de transparence.

La MAIF :

“Convaincus que seule une attention sincère portée à l’autre et au monde permet de garantir un réel mieux commun, nous, MAIF, plaçons cette attention au cœur de chacun de nos engagements et de chacune de nos actions ».

Afin de suivre, contrôler et aider à la bonne atteinte des objectifs prévus par cette raison d’être, un Comité de mission a été formé. Il représente cinq représentants des parties prenantes (administrateurs et salariés) et cinq membres externes indépendants.

La MAIF déterminée à devenir une entreprise à mission.

HARMONIE MUTUELLE :

« Agir sur les facteurs sociaux, environnementaux et économiques qui améliorent la santé des personnes autant que celle de la société en mobilisant la force des collectif ».

Cette force des collectifs est également à l’origine de sa raison d’être, avec une consultation massive menée auprès des collaborateurs, des élus et des adhérents, qui a permis de recueillir 348 000 contributions.

Voir également la raison d’être de Matmut en images.

Articles en lien :

Axa, Le 1er réseau d’agents à mission.

Les Assureurs face à leur responsabilité sociale et environnementale.

Laissez un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here