Les Assureurs face à leur responsabilité sociale et environnementale

0
477
Est le titre du débat proposé par l’UDAP.

Depuis 2017, les grandes entreprises, principalement des Sociétés Anonymes (cotées ou non) doivent déclarer leurs performances extra-financières dans leur rapport de gestion. Les informations déclarées concernent le social, l’environnemental, les droits humains, les actions engagées pour lutter contre la discrimination etc.
La loi Pacte a précisé en 2019 que l’entreprise est gérée dans son intérêt social. En prenant en considération les enjeux sociaux et environnementaux de son activité. Les statuts de l’entreprise peuvent aussi préciser une « raison d’être » qui résume les grands principes de son action. Elle peut s’engager davantage, en devenant « entreprise à mission ». Avec, des objectifs sociaux et environnementaux, qui sont suivis par un comité de mission, contrôlé par un organisme tiers indépendant.

Regard croisé dans ce débat :  « Les Assureurs face à leur responsabilité sociale et environnementale »
  • Introduction par Djamel Souami, Président de l’UDAP
  • Avec Marie Ekeland, entrepreneuse spécialisée dans le financement de start up et cofondatrice du fond d’investissement Daphni, un fonds d’investissement spécialisé dans l’économie numérique.
  • Jérôme Saddier, Président du Conseil d’Administration du groupe Crédit Coopératif et ESS France
  • Christian de La Brélie, Directeur Général de Klésia

Laissez un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here