Home Édito La bonne recette de l’innovation ?

La bonne recette de l’innovation ?

Une des ambitions du secteur de l’Assurance est d’accélérer l’innovation. L’innovation est l’affaire de tous et nous sommes convaincus que chacun, à son niveau, peut avoir de bonnes idées. Ainsi, nous nous interrogeons en permanence sur la bonne recette de l’innovation en termes de produits/services d’assurance. Nous avons donc consulté les professionnels du secteur le 19 et 20 février dernier et leur avons demandé :  quels sont les ingrédients indispensables de l’innovation produits/services d’assurance et leurs proportions ? quels sont les temps de préparation et de développement de la recette pour que le produit/service puisse être acheté par client final ?  Voilà les ingrédients de cette bonne recette de l’innovation que je vous propose !  Pour émoustiller votre chiffre d’affaires et inviter vos partenaires à votre table !

  • Prenez 1 kilogramme de voix du client et 900 grammes de co-création collaborateurs fraichement dégorgés. Tailler en fines lamelles les idées, incorporez une bonne dose de diversité, saupoudrer de curiosité, et lardez l’ensemble de réflexions collectives. Ajouter une louche d’ouverture d’esprit, une cuillère à soupe de prise de risque et intégrer un fond de détermination. Mettre le tout au réfrigérateur à minima 24H. Au bout de 3 heures napper votre préparation d’une fine pellicule composée d’avant-gardisme et de signaux faibles.
  • Compoter la vision du dirigeant, mixer avec un peu de bouillon d’engagement de la direction, puis passer au tamis de la bienveillance. Laissez mijoter à feux très doux. Ensuite, réservez sur le côté et congelez ce que vous n’utiliserez pas pour cette recette.
  • Préparez votre darne de technologies, taillée à cru et plongez à froid dans votre décoction « maison » de vécu que vous aurez décongelée préalablement. Cuire à feux doux en insérant une pincée d’audace.
  • Préparez votre brunoise. Tailler les deux extrémités de 500 grammes d’état d’esprit, découper des bandes régulières de 400 grammes de simplicité au couteau ou au moyen d’une mandoline pour plus de régularité. Affiner les 350 grammes de bâtonnets d’envie ou à défaut de motivation, dans le sens de la longueur. Puis découper dans l’autre sens, 500 grammes de courage en très petits dés, pelez et écrasez les gousses d’organisation faites revenir votre brunoise en intégrant 300 grammes d’agilité. Mettre à cuire en plusieurs séquences de 20 minutes. Dès la fin de la cuisson, il est important de goûter pour vérifier la cohérence de l’ensemble. L’assaisonner avec les comportements des clients que vous aurez préalablement ciselés.
  • Sur une assiette carrée, ajoutez délicatement les aliments. Tenter des formes géométriques. Jouer sur le vide et l’espace. Assaisonner à l’énergie puis au dernier moment, ajoutez une pincée de chance. A consommer sans modération.

L’astuce du chef : « Recette à proposer à toutes saisons. Réutilisez plus tard cette recette en modifiant, en fonction de vos clients, légèrement les proportions »

Temps* de préparation de la recette : 6 mois

*Temps de préparation de la recette pour que l’innovation produit/service puisse être consommée par client final ? (selon notre panel).

Article écrit avant période de confinement et intégré dans le mag #1 « Dessine-moi l’assurance » proposé par Jean-Luc Gambey – Vovoxx

Jean-Luc Gambey

Compte Twitter

Compte LinkedIn

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.