Home Start-up Paroles de startupers « nous n’avons pas le même rapport au temps...

Paroles de startupers « nous n’avons pas le même rapport au temps que les assureurs ! »

Les acteurs du secteur de l’assurance multiplient les accords de collaboration avec les startups. Mais la principale difficulté, semble être, pour travailler mieux ensemble, le rapport au temps, comme nous le confirme certains résultats que nous publions, d’une enquête en ligne menée auprès des startupers proches du secteur de l’assurance.*

Le foisonnement collaboratif entre les startups et les acteurs du secteur de l’assurance, doit permettre d’accélérer le temps de production et se focaliser sur le time to market d’une innovation, de réduire le temps consacré à l’innovation et augmenter l’agilité des marques. Le temps des startups repose traditionnellement sur des cycles courts, alors que le temps de l’assurance semble plus long. Nous avons donc posé cette question aux startupers : Le mode de fonctionnement et d’organisation des acteurs du secteur de l’assurance vous semble-t-il adapté à votre startup ?*

Pour presque les trois quarts des startupers, le mode de fonctionnement des acteurs du secteur de l’assurance n’est pas adapté aux startups. Pour une startup, si elle ne signe pas assez vite, un contrat lui permettant de concrétiser son innovation, la situation économique peut devenir compliquée. Les startupers, souvent, évoquent cette fracture temporelle, comme le déclare un des startupers interrogé lors de notre enquête* : « La startup apporte un formidable gain de temps aux groupes : pour développer des solutions similaires des années seraient nécessaires en interne et pour un résultat surement moyen. Mais cette notion de temps est effacée par des délais de réaction interne dramatiquement longs. ». La question suivante permet clairement de constater que le point de vue des startupers est très tranché. Pensez-vous que votre startup a le même rapport au temps que les entreprises du secteur de l’assurance ?*.

En toute objectivité, il serait intéressant de poser la même question avec des startups qui se déploient sur d’autres industries.

La culture startup, c’est aussi la culture du risque, très loin de l’aversion d’une entreprise traditionnelle pour l’échec. Est-ce là une des raisons majeures qui aurait pour conséquence de « freiner » notre industrie dans son processus d’intégration des innovations portées par les startups ? Pourtant le mode de fonctionnement et la créativité des startups permettent aux acteurs du secteur d’innover en gagnant cette agilité indispensable, dans un processus collaboratif satisfaisant pour les parties, comme l’explique un des startupers de notre enquête* : « Nous challengeons les assureurs et leur permettons de prendre conscience que leur métier peut se faire différemment et avec agilité. Nous leur permettons d’innover sans prendre le risque de bouleverser toute leur organisation. ».

Les exemples de collaboration entre ces structures de taille opposée se multiplient sans garantir de la viabilité aux deux parties. Une question se pose, comment sont les relations entre nos « mastodontes » et les jeunes pousses ? Nous avons simplement posé la question aux startupers. Les relations entre votre startup et les entreprises du secteur de l’assurance sont ?*

Pour presque les trois quarts des startupers, les relations sont compliquées. Ces relations compliquées s’expliquent probablement par ce rapport au temps différent (voir plus haut), mais pas uniquement. Cependant, il semble important, voire essentiel, que ces deux types d’acteurs harmonisent leurs modes de fonctionnement qui doivent également s’adapter à leurs modèles économiques respectifs. Est-ce la une des conditions essentielles pour que la collaboration startupers/assureurs soit, du point de vue des startupers, plus efficiente à l’avenir ?

Nous le verrons prochainement, dans le prochain article de cette saga « Paroles de startupers ».

Nous rappelons aussi aux startupers, que pour la première fois, les Trophées de l’Assurance dispose d’une catégorie consacrée aux innovations développées par les startups pour le secteur de l’assurance. Alors, participez massivement aux Trophées de l’Assurance 2018 ! Vous pouvez accéder aux dossiers de candidature ici. Pour plus d’informations, contactez Emmanuelle Lambijou.

Le secteur de l’assurance se transforme et, vous, startups, avez un rôle essentiel à jouer ! Dans ce sens, participez également à la 3ème édition du TDAY Insurance, événement consacré à la transformation et l’innovation du secteur de l’assurance, dès le 25 Septembre 2018. Pour plus d’informations, contactez Jean-Luc Gambey

* Enquête en ligne « Paroles de startupers » réalisée en mai 2018 auprès de 96 startups proches du secteur de l’assurance

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.