Les tendances clés pour l’avenir de l’assurance

0
796

Un nouveau rapport de PwC Moyen-Orient a mis en évidence plusieurs tendances clés qui devraient avoir un impact pour l’avenir du secteur de l’assurance dans cette partie du monde et probablement ailleurs.

L’une des principales tendances abordées par le rapport est la manière dont l’automatisation et l’intelligence artificielle modifient l’interaction des assureurs avec les consommateurs tout au long de la chaîne de valeur, de la conception des produits à la souscription, en passant par la tarification et la gestion des sinistres. Faisons le point avec l’aide de Reinsurance News.

Le numérique au cœur de la stratégie

Les récents progrès dans la numérisation des interactions avec les clients ont inclus l’utilisation croissante de conseillers bioniques qui intègrent les expériences client humaines et virtuelles. Le rapport note que la technologie a permis aux assureurs-vie de prévoir et d’intervenir en cas d’évènements de santé sur la base d’un jumeau numérique simulé d’un client.

PwC a toutefois déclaré que pour prospérer dans le paysage actuel de l’industrie, les assureurs doivent adopter la révolution numérique, et que le monde digital récompensera ceux qui peuvent innover et s’adapter rapidement. De plus, l’entreprise a souligné que pour rester compétitifs, les assureurs doivent repenser leur manière de servir leurs clients, de fournir des conseils et de capitaliser sur de nouveaux partenaires.

Elle a également indiqué la croissance continue d’insurtechs comme un excellent exemple de réponse aux besoins des clients en temps réel en utilisant les données et les nouvelles technologies pour créer des expériences et des produits sur mesure. Alors que les insurtechs est sont encore à leur début aux Émirats arabes unis, PwC a noté qu’il existe des exemples prometteurs d’assureurs et de startups travaillant ensemble pour utiliser les nouvelles technologies au profit des clients.

La crise sanitaire a bousculé bien des choses

Commentant le rapport, Sanjay Jain, associé, responsable des services financiers de l’assurance chez PwC Moyen-Orient, a déclaré que depuis le début de la pandémie de la COVID-19, le secteur de l’assurance de la région a dû subir une transformation massive. Dans le cadre de l’adoption de la numérisation rapide et des normes ESG, ils s’attendaient à voir davantage de consolidation et d’activités de fusions et acquisitions dans le secteur régional de l’assurance alors que les régulateurs continuent de resserrer leur régime de surveillance, en particulier en matière de capitalisation et de solvabilité. Ils prévoient aussi une plus grande différenciation des produits, avec de nouveaux et des fonctionnalités à introduire sur le marché.

Alors qu’ils se tournent vers 2025 et au-delà, les assureurs doivent exploiter l’élan qu’ils ont acquis pour faire face à une foule de nouvelles difficultés. Il s’agit notamment des vents contraires macroéconomiques et structurels, de la volatilité et de l’augmentation des taux d’intérêt, des exigences accrues en matière de risque climatique, de la mise en place des normes IFRS 17 et de la croissance exponentielle de l’innovation numérique. Quelle que soit la façon dont les assureurs capitalisent sur ces tendances, ils devront réévaluer l’avenir et repenser leur place dans le monde.

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P