E-santé, l’assurance innove avec quelques startups ?

0
759

L’industrie de la e-santé ne cesse de se développer et accompagne notamment les différents acteurs à détecter et à gérer les pathologies. À l’aide de technologies et de thérapies, quelques jeunes pousses se sont positionnées sur ce segment pour offrir des moyens efficaces.

Proposer un panel d’outils et des services à leurs clients est aujourd’hui essentiel pour les assureurs. Il n’est plus possible de se cantonner seulement à l’indemnisation, ces derniers doivent revoir, compléter leur rôle et leur impact sur la société. L’innovation en assurance doit être au cœur des stratégies des entreprises du secteur.

Notre série de podcasts intitulée « Inspirations » donne la parole à des entrepreneurs qui ont décidé d’apporter leur pierre à l’édifice. Voyons tout de suite 6 exemples de startups e-santé françaises qui peuvent inspirer les acteurs de l’assurance…

Sibius utilise l’IA pour détecter les troubles cognitifs

L’entreprise Sibius a été fondée par Corinne Avelines en 2019. Elle a développé une plateforme numérique basée sur l’intelligence artificielle pour l’aide au diagnostic et à l’évaluation des troubles du neurodéveloppement et des maladies neuropsychiatriques.

Son objectif est de proposer un marqueur numérique simple en quelques minutes à destination du statut neurocognitif. En évaluant la cognition en partenariat avec le CNRS et des centres hospitaliers de référence, elle aide au dépistage précoce des troubles cognitifs.

Sibius : l’IA pour la détection précoce des troubles cognitifs

Anamnèse évalue les pathologies avec son outil intelligent

La société Anamnèse créée par Jérôme Bourreau en 2017 accélère la détection de pathologies et facilite la prise en charge et l’orientation du patient grâce à un questionnement intelligent.

Ses logiciels effectuent un suivi des risques psychosociaux, professionnels et sanitaires tout en faisant preuve de prévention pour alerter tout problème au plus tôt.

Anamnèse : l’alliance digital/humain pour la santé mentale en entreprise

Lucine et ses thérapies pour soulager les douleurs

Maryne Cotty-Eslous est la fondatrice de Lucine. Depuis 2017, la startup a comme ambition de transformer et d’améliorer la santé des patients. Son principal domaine thérapeutique est la douleur.

Son produit est capable de soulager la douleur du patient en 5 minutes à l’aide de substances actives permettant une neurostimulation analgésique. Personnalisée, sa solution est adaptée à chaque patient grâce à une mesure et une analyse instantanée de la douleur chronique par reconnaissance faciale, vocale et posturale.

Lucine : nous devons trouver la bonne stratégie avec les assureurs !

GoSense pour les déficiences visuelles

Quant à GoSense, la startup a été initiée par Hugues de Chaumont et développe depuis 2015 des produits technologiques innovants. Pourquoi ? Pour apporter plus de confort et de sécurité aux personnes qui ont des déficiences visuelles lors de leurs déplacements.

Elle se dit être experte en audio 3D et en accessibilité pour les malvoyants et aveugles à travers ses outils nommés Rango, Noor et Wizigo. Rango révolutionne la canne blanche, Noor sont des écouteurs ouverts qui élargissent l’horizon sonore et Wizigo est un GPS piéton communautaire adapté à ces déficiences visuelles.

GoSense – Réalité augmentée sonore pour les déficients visuels

La Clinique E-Santé se destine à la psychothérapie

De même, La Clinique E-Santé, dont Christèle Albaret en est la PDG, rend la santé mentale accessible à tous depuis 2017. Pour l’entreprise, le bien-être psychologique est la fondation du capital santé de chaque être humain et la thérapie est un droit.

Son équipe travaille chaque jour pour permettre à ses utilisateurs d’avoir accès à une expertise inégalée sous la forme d’un abonnement thérapeutique, que ce soit par message, audio ou vidéo. Elle applique les dernières innovations scientifiques, thérapeutiques et technologiques au sein d’une application innovante qui est au service de la santé mentale.

La Clinique E-santé : 100% digitale destinée à la psychothérapie

ResilEyes Therapeutics développe des thérapies numériques

Enfin, Yannick Trescos et sa jeune pousse ResilEyes Therapeutics qui date de 2020, ont une mission claire. En mêlant savoir expérientiel, scientifique et clinique, et 2 années de recherche et de développement, ils proposent la première thérapie numérique sur prescription spécifique des syndromes psychotraumatiques. Le stress post-traumatique est plus spécifiquement concerné.

Leur approche holistique comprend la détection précoce après une situation particulièrement traumatisante, l’aide au diagnostic, le suivi et des programmes psychothérapeutes. Les thérapies numériques sont sur prescription validée cliniquement et sont appelées PDT en anglais pour Prescription Digital Therapeutics.

ResilEyes : pour révolutionner le traitement du stress post-traumatique

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P