AkinovA : plateforme de e-placement pour l’assurance

0
383

Dans ce podcast d’InsTech London, il est question de l’insurtech AkinovA. Henri Winand en est le cofondateur et le CEO. Au cours de l’année 2020 et du début de l’année 2021, la transformation numérique a rehaussé l’importance des plateformes de tarification dans le secteur de l’assurance.

La société londonienne AkinovA est l’une de ces plateformes. Indépendante, cette marketplace est conçue pour la négociation et le transfert des risques d’assurance et de réassurance pour n’importe quel acteur mondial. Elle permet à de nouveaux partenaires d’entrer sur le marché plus facilement et sans influence particulière.

Henri donne quelques exemples sur la manière dont la plateforme exploite les données et énonce ce que l’avenir pourrait lui réserver.

AkinovA : plateforme de e-placement pour l’assurance

AkinovA fournit des données et des analyses précieuses aux participants et aux régulateurs à partir de données agrégées qui transitent par le marché.

L’objectif de la société est de rester une plateforme indépendante lui permettant d’attirer et de travailler avec toutes les parties sans influence indue des membres de l’industrie. Elle souhaite faire en sorte que les intermédiaires puissent créer des produits utiles pour les assurés et donner aux propriétaires du risque une meilleure manière d’optimiser leur capital.

Une base de données de 20 000 investisseurs figure dans la plateforme pour donner toutes les chances aux acteurs de l’assurance de trouver ceux qui leur faut. AkinovA fournit l’infrastructure pour la négociation des contrats et le transfert des risques, le tout de manière digitale.

La recherche de partenaires de confiance

Tous les investisseurs recherchent de nouvelles façons de déployer le capital, notamment sur la partie des critères ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance). L’important est que l’ensemble des acteurs soient informés de ce dans quoi ils investissent. Les gestionnaires de fonds et d’assurances performants peuvent créer quelque chose à grande échelle.

Un accord a été créé avec l’assureur Hiscox pour une couverture cyber en se servant d’indices paramétriques spécifiques. Ces derniers, bien corrélés avec les actifs du gestionnaire de fonds, ont pu déclencher la protection et la mettre sur le marché.

De même, des contrats ont été standardisés avec l’organisme ACORD, pour Association for cooperative operations research and development, une association pour la recherche et le développement des opérations coopératives dans l’assurance. Elle normalise et effectue la plupart des modèles utilisés sur le marché de l’assurance et de la réassurance.

En outre, une affaire a été conclue pour un produit éolien souscrit par Descartes Underwriting. Sur mesure, l’assurance a permis au bénéficiaire de développer ses activités plus rapidement.

Une assurance paramétrique qui s’accélère ?

Henri Winand explique que la montée en puissance du nombre de données disponibles accélère la création de l’assurance paramétrique. Tout en restant sécurisées, les informations déclenchent et améliorent la prise en charge des sinistres.

En plus de cet aspect, AkinovA donne la possibilité aux divers gouvernements de se concentrer essentiellement sur les parties économique et de distribution en déléguant la partie de la gestion des risques.

Enfin, AkinovA gère 4 thématiques, à savoir les stratégies climatiques, les actifs incorporels, l’assurance emprunteur et l’assurance hypothécaire, peu utilisée en France. Toutefois, la limite des offres est de 10 millions de dollars, soit près de 9 millions d’euros avec une prime de quelques milliers.

L’insurtech désire par la suite s’axer sur le marché des monnaies électroniques. Que nous réserve alors l’avenir de ce type de plateforme numérique dans le secteur de l’assurance ?

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P