Home Signature « La mobilisation professionnelle pour venir en aide aux agents généraux en difficulté...

« La mobilisation professionnelle pour venir en aide aux agents généraux en difficulté est amorcée »

Pour répondre à la conjoncture actuelle et anticiper une baisse probable du chiffre d’affaires des agences générales d’ici à la fin de l’année 2020, la solidarité professionnelle se met en place.
Des réseaux fragilisés à moyen terme « Selon les informations dont nous disposons, l’effet économique de la crise du Covid-19 sera, pour les agents généraux, décalé à l’été ou à l’automne selon les réseaux et la situation de chaque agence » explique Patrick Evrard, Président d’agéa.

Le secteur de l’assurance vit bien souvent avec un effet décalé les soubresauts de l’économie. Le chiffre d’affaires des agents généraux sera sans nul doute impacté par la crise sans précédent qui secoue notre pays et l’économie mondiale. Fermeture d’entreprises, baisse de chiffres d’affaires, remise en cause des investissements industriels, renégociation des budgets d’assurance, ces conséquences de la crise d’aujourd’hui, impacteront les agents généraux en fin d’année 2020 voir tout au début de l’année 2021. C’est pourquoi les organisations professionnelles proches des agents généraux entendent se préparer à supporter ceux d’entre eux, qui pourraient connaître des difficultés importantes mettant en cause la survie de leur activité.
Deux fonds solidarité sont mis en place : Grâce à un don de 600.000 € effectué par la CGPA, assureur de la responsabilité civile professionnelle de la quasi totalité des agents généraux, agéa (La fédération professionnelle des syndicats d’agents généraux) a décidé de créer un fonds de solidarité destiné à répondre aux situations difficiles vécues par tel ou tel agent général. La CAVAMAC, caisse de retraite des agents généraux, s’est également mobilisée en constituant un dispositif d’aide exceptionnel et individualisé à leurs cotisants, via un fonds de solidarité doté de 1.600.000€. Cette «Aide Financière Pandémie» (AFP) prendra la forme d’une aide individuelle calculée en fonction de l’urgence financière des situations rencontrées, pilotée par la commission sociale de la CAVAMAC.
« La mobilisation professionnelle pour venir en aide aux agents généraux en difficulté est ainsi amorcée. agéa souhaite tout particulièrement remercier CGPA et la CAVAMAC dont les efforts constituent un appui de poids. Dans ces périodes, difficiles et incertaines, la solidarité trouve tout son sens et se révèle précieuse » indique Patrick Evrard, Président d’agéa.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.