Home Signature « L’aide de mon comité de direction a été absolument clef »

« L’aide de mon comité de direction a été absolument clef »

Olivier Marié/AXA

La pandémie actuelle impose des contraintes fortes d’organisation pour les entreprises. Résilience, plan de continuité, gestion de crise, maintien de la relation clients, gestion des Ressources Humaines et développement massif du télétravail, développement des systèmes d’information, conduite des opérations de communication, et maintien de l’organisation de la gouvernance de l’entreprise. Alors que la majorité des salariés du secteur de l’assurance travaillent aujourd’hui à distance, les dirigeants sont également confinés chez eux. Nous avons décidé d’interviewer, à distance, Olivier Mariée, PDG de Direct Assurance. Olivier Mariée, tout d’abord merci de répondre à cette interview. Comment en tant que personne, vivez-vous ce confinement ?

Je suis confiné en famille avec mon épouse et mes trois garçons (24, 23 et 20 ans). Cette période, même si elle est très contraignante, me donne l’occasion de passer plus de temps en famille.  A quelque chose malheur est bon !! Sur un autre registre ce confinement est pour moi assez spécial : durant les 3 dernières années j’ai sillonné la France à raison de 2 à 3 voyages par semaine à la rencontre des distributeurs d’AXA France (de 2017 à 2020 j’ai été le directeur des réseaux d’AXA en France) et soudainement je me retrouve sans contact et cloué à mon domicile.

Trouvez-vous certains aspects professionnels positifs à votre confinement ? au télétravail ? 

Il est clair que le télétravail permet tout d’abord de gagner du temps (temps de transport) mais surtout de dégager des plages horaires afin de se concentrer sur des sujets de fonds. Cela étant dit le contact direct avec mes équipes me manque beaucoup. J’ai hâte de pouvoir rencontrer physiquement l’ensemble de mes équipes.

Quelles grandes décisions, pour votre entreprise, avez-vous prises dans ce contexte ? 

Je dois avouer que ce contexte est assez spécial car j’ai pris la direction générale de Direct Assurance 6 semaines avant le confinement. De ce fait, j’ai dû piloter l’entreprise à distance dans une période de crise exceptionnelle sans avoir rencontré une grande partie des équipes notamment au Maroc. J’ai dû prendre des décisions très rapidement sur la fermeture de nos sites (Rennes, Suresnes, Rabat). L’aide de mon comité de direction a été absolument clef dans ce contexte très particulier.

Comment organisez-vous la gouvernance de l’entreprise ?

Durant le premier mois nous avons établi dès le début de la crise un comité de direction journalier d’1h chaque soir afin d’échanger et de décider en quasi temps réel. Depuis deux semaines j’ai aussi créé une nouvelle instance chargée de réfléchir et préparer la relance de nos activités à la sortie du confinement. D’autre part nous avons maintenu les différents comités qui permettaient de piloter l’entreprise avant la crise.

Les Français et probablement la grande majorité des salariés de votre entreprise sont actuellement en télétravail. Selon certaines études, une très grande majorité des Français salariés n’ont pas l’habitude de travailler à distance (89% selon une étude *) et ne disposent pas d’un espace réservé pour le home office (73% selon la même étude*), comment cela se passe dans votre entreprise ?

Nous avons différents cas de figures : un de nos sites avait déjà mis en place le télétravail et bon nombre de nos salariés étaient aguerris à ce type d’organisation. Le télétravail est difficile à vivre notamment pour des parents avec des enfants en bas âge qui doivent gérer leur activité professionnelle mais aussi les cours des enfants. D’autre part dans de nombreux cas la séparation entre espace de travail et espace de vie n’existe pas, ce qui est particulièrement compliqué à vivre. Je tiens également à souligner le rôle clé du manager pour accompagner leurs collaborateurs au quotidien, pour les aider à appréhender le télétravail et pour maintenir le lien « social » avec l’entreprise. Pour les accompagner dans ce rôle primordial, dès le début du confinement, nous avons adressé des bonnes pratiques aux managers pour animer leur équipe à distance. Enfin je pense que le télétravail est une bonne chose lorsque l’on alterne télétravail et présence physique, ce qui n’est malheureusement pas le cas aujourd’hui.

Est-ce que le télétravail permet de gagner du temps, de la concentration et de l’énergie ? Pour vous, pour vos collaborateurs ?

Il y a clairement des gains de temps et peut-être de concentration mais sous réserve d’avoir un lieu dédié pour pouvoir travailler. D’autre part il faut veiller à ne pas exagérer sur le nombre de réunion, de call. En effet on pourrait avoir tendance à multiplier les réunions pour maintenir le lien dans ce contexte particulier et de ce fait avoir moins de temps pour le travail personnel, ce qui est un peu un paradoxe.

Stress, surcharge de travail, isolement social, incertitude… Le télétravail en contexte de confinement n’est pas sans risque. Or, le travail à distance n’exonère pas les employeurs de leurs obligations de protection de la santé de leurs salariés. Est-ce conciliable ?

Il est indispensable de se fixer des règles très claires en matière de connexion, encore plus dans ce contexte. Depuis le début de la crise j’ai demandé à mon comité de direction de ne pas échanger de mail (sauf cas urgent) durant les week-ends. Le grand danger est de ne plus faire la différence entre les temps de travail et les temps de loisir. D’autre part il faut veiller aussi à maintenir le lien avec tous les membres d’une équipe : l’organisation de café virtuel ou de discussion informel me semblent aussi clef.

 La technologie permet de maintenir l’activité professionnelle, de garder un peu de lien social… avez-vous découvert ou utilisé de nouveaux outils dans ce contexte ? 

De nouveaux outils pas vraiment mais nous avons énormément travaillé sur la communication auprès de nos équipes notamment grâce à la vidéo. Je diffuse deux fois par semaine une vidéo assez courte à toutes les équipes de Direct Assurance. Ce format vidéo très court et régulier permet une information directe en temps réel des équipes

 Voyez-vous des conséquences positives de cette quasi généralisation du télétravail ? 

Direct Assurance avait déjà développé le télétravail de façon importante durant les années précédentes mais cette crise nous permettra de réfléchir à de nouveaux modes de travail à l’avenir.

Pensez-vous, à terme, que cela risque d’augmenter le nombre de « télétravailleurs » une fois la période de confinement terminée ? Plus de demande de la part des entreprises, des salariés ?  La crise sanitaire actuelle risque-t-elle de modifier structurellement votre organisation ?

Cette crise aura indéniablement un impact sur notre façon de travailler. Le télétravail sera vu différemment à l’avenir.

*Deskeo a interrogé le 26/03/2020 2 736 professionnels au sujet de leurs conditions de télétravail.

Par Jean-Luc Gambey – Vovoxx

Compte Twitter

Compte LinkedIn

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.