Home Édito Vers le care connecté

Vers le care connecté

Aujourd’hui, les objets connectés font partie intégrante du quotidien des Français. Les assureurs déploient un certain nombre d’applications permises par les objets connectés dans le secteur de la prévention. Que ce soit pour de la prévention routière, santé, de l’habitat ou en entreprise, les entreprises du secteur de l’assurance proposent et mettent en place un certain nombre d’actions.

Pouvons-nous aujourd’hui véritablement parler de prévention connectée ?

De plus en plus, car les initiatives liées aux objets connectés se multiplient, même si elles sont parfois un peu trop éparpillées. Cependant elles ont un grand mérite, celui d’exister et d’être proposé à un nombre de plus en plus importants de clients sur trois domaines en particulier, mais non exhaustifs : la santé augmentée pour essentiellement de la prévention primaire et secondaire, la maison connectée avec des services de détection divers (intrusion, incendie, inondation, monoxyde de carbone, …) et la route sécurisée, plus communicante et intelligente qui réduira significativement les risques d’accidents et ses conséquences humaines, matérielles et financières.

Cet engagement, cette sollicitude, forme une sorte de « care » connecté qui doit permettre, sur le long terme, de diminuer les risques et les sinistres. Les clients semblent prêts à prendre le virage de cette « prévention connectée », et les entreprises du secteur doivent continuer de s’engager sur ce sujet, tout en y associant, certainement, de nouveaux modèles économiques.

Jean-Luc Gambey 

Compte Twitter

Compte LinkedIn

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.