Home Signature Hervé Gwenaël, quelles tendances clés du marché de l’assurance pour 2017 ?

Hervé Gwenaël, quelles tendances clés du marché de l’assurance pour 2017 ?

Quelles sont les tendances qui, amorcées en 2016, vont se confirmer et se structurer en 2017 ? Data, assurtech, cyber risques, l’assurance poursuit sa métamorphose digitale et voit apparaître des changements qui sont autant d’opportunités pour les sociétés d’assurance. Alors que de nouveaux acteurs émergent et que l’offre se multiplie, l’heure est à la simplicité et à la transparence. Hervé Gwenaël , Directeur Général d’Hiscox France, évoque les principales tendances du secteur.

Le boom des assurtech : quand l’assurance s’ubérise

La montée en puissance des assurtechs, ces start-up spécialisées dans le secteur de l’assurance est claire. Elles misent généralement sur l’innovation pour se démarquer et touchent à tous les domaines : données personnelles, automobile, habitation etc. Leur nombre est en constante augmentation et nul doute que leur voix va peser de plus en plus sur l’échiquier assurantiel.

Vers une expérience utilisateur plus transparente

Pour faire face à la volatilité du marché et à l’arrivée de nouveaux entrants, les compagnies d’assurance traditionnelles n’ont plus d’autres choix que de travailler davantage l’expérience utilisateur. Nous allons assister à l’émergence de plateformes d’échanges, souvent hébergées sur le cloud et de plus en plus automatisées. Ce genre de plateformes permettra aux courtiers comme aux clients finaux de gérer les dossiers, de la souscription aux offres jusqu’au suivi des sinistres.

L’analytics va continuer à s’affiner pour anticiper les risques

L’avènement du numérique a transformé petit à petit la data en véritable objectif stratégique pour les entreprises. Les compagnies d’assurance pourront ainsi mieux connaître leurs assurés pour leur proposer des offres encore plus pertinentes et adaptées à leurs besoins.

Mais au-delà d’une amélioration de la relation client, ces données sont un excellent moyen d’anticiper de nouveaux risques. En effet, le succès récent des objets connectés a changé la donne en permettant aux sociétés d’assurance d’être informées en direct du comportement de leurs assurés ou d’évènements extérieurs. Visites de sites internet sensibles qui augmentent l’exposition à des cyber risques, collectes de données liées aux catastrophes naturelles, les domaines d’application ne manquent pas. Les compagnies d’assurance seront désormais capables d’anticiper les risques et d’alerter leurs assurés avant que le sinistre ne se produise. Ceci permettra d’en limiter l’impact et même de le contourner.

L’intelligence artificielle pourrait-elle un jour remplacer votre assureur ?

Si son application dans le secteur de l’assurance est à l’heure actuelle encore précoce, l’intelligence artificielle est l’autre grande avancée technologique qui va doucement faire son apparition dans le secteur de l’assurance. La tendance est déjà en marche avec l’arrivée, sur les plateformes de vente des assureurs, de chatbots qui jouent le rôle d’interlocuteur lors d’une déclaration de sinistres. Grâce à de tels modules, l’utilisateur peut exposer son cas et poser des questions directement à l’intelligence artificielle qui sera capable dans la plupart des cas de lui répondre. On pourrait craindre que l’informatique rende l’assurance plus rigoureuse et moins humaine.

Mais même si certaines opérations pourraient être complètement opérées par des ordinateurs, rien ne remplacera la faculté d’analyse et les qualités relationnelles des assureurs ou de leurs intermédiaires, ils ont encore de beaux jours devant eux.

La blockchain, nouvelle norme d’échange

Considérée comme l’une des plus grandes avancées dans le domaine informatique, la blockchain, un système de partage sécurisé des données basé sur un fonctionnement peer-to-peer. Cette technologie est apparue dans le secteur assurantiel et va amener les assureurs à repenser leur business model en mettant la blockchain au cœur de l’acquisition et de la fidélisation des clients. Les compagnies d’assurance espèrent ainsi s’émanciper des phases de déclarations et réduire le nombre d’interlocuteurs. L’avantage de cette technologie est double pour les assureurs : une relation client améliorée et des coûts opérationnels réduits.

Une économie digitale sous la menace des cyber risques

L’année 2016 a été une année particulièrement marquée en matière de cyber attaques. Adresses emails, données personnelles, sommes d’argent, ce sont au total des centaines de millions de personnes touchées. Ces menaces continuent à proliférer, ce qui va pousser les entreprises à se protéger en conséquence, quitte à arbitrer entre les protections de risques perçus comme moins exposés. C’est une opportunité pour les assureurs couvrant ce genre de risques car les pertes pour les sociétés peuvent s’avérer colossales.

Laissez un commentaire