Assurance auto : embarquée lors du parcours d’acquisition du véhicule

0
411

L’assurance embarquée n’est pas qu’une tendance, elle est là pour rester et se développer. Cela sous une forme qui est appelée à proliférer et à toucher potentiellement toutes les interactions numériques que nous aurons à l’avenir.

Parmi les secteurs qui se numérisent rapidement figure celui de l’automobile. Il est aujourd’hui possible de commander et de payer en ligne un véhicule, mais surtout, plus de la moitié du temps consacré à cet achat est celui de la recherche sur le Web. Décryptons ce sujet avec The Digital Insurer.

Le numérique accélère l’achat d’un véhicule

De plus, la pandémie de la COVID-19 a rendu presque impossible l’achat de voitures en personne et les plateformes numériques pour acquérir ou vendre des véhicules à distance ont donc fait de très bonnes affaires. Les configurateurs de voitures ont donné aux consommateurs le pouvoir de tester les spécifications du bien qu’ils pourraient choisir sans avoir besoin de visiter une salle d’exposition.

C’est également un point de contact où les fabricants peuvent commencer à introduire le coût général de fonctionnement d’une voiture avec des offres d’entretien inclusives. L’un des membres de l’équipe de Cover Genius a d’ailleurs affirmé que concernant l’assurance, les consommateurs ne désirent pas franchir une seconde étape distincte pour souscrire une protection, ils veulent un contrat sur le point de vente ou à l’inscription.

Les fabricants construisent des liens avec les clients

Les fabricants automobiles veulent des relations numériques, captives, avec leur clientèle. Le chemin d’achat est le configurateur, où une application partenaire peut être intégrée de manière transparente et offrir une assurance, comme le PDG de Wrisk le déclare.

Cette insurtech a établi des partenariats très étroits et a intégré l’offre d’assurance tout au long du parcours client. Elle met en place des outils de devis indicatifs qui peuvent être placés dans une solution de configuration de voiture ou à un autre moment, de sorte qu’une fois que des informations ont été capturées, il est possible de fournir une proposition pour offrir aux individus une couverture avant de terminer leur acquisition.

La protection de l’acheteur avec l’état d’esprit qui convient

La stratégie à plusieurs points de contact tout au long du parcours d’achat et au-delà est désormais une réalité. Des informations sont collectées sur ces clients, par exemple sur les dates de renouvellement, pour améliorer leur expérience. Cependant, il est peu probable que ce soit une transaction totalement transparente. En effet, un vrai dispositif intégré inclurait l’assurance directement dans le prix de la voiture.

Les assureurs vont devoir apprendre que la marque ou la plateforme avec laquelle ils s’associent sera toujours propriétaire du client. Même s’ils sont coresponsables du traitement des données dans le cadre du RGPD, le client reste généralement plus fidèle aux entreprises avec lesquelles les professionnels de l’assurance collaborent qu’avec ces derniers.

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P