Groupe MAIF 2021 : un CA en croissance de 6,5 %

0
664

Malgré le contexte sanitaire et social, 2021 constitue une année historique pour le groupe MAIF avec des performances économiques et le développement de son sociétariat le plus important depuis sa création en 1934.

L’assureur comptabilise un résultat net de 155,4 millions d’euros et poursuit le déploiement des orientations de son plan stratégique 2019/2022.

Le résultat net de 155,4 millions d’euros est quatre fois supérieur à celui de 2020, très impacté par les mesures de solidarité inédites adoptées pendant la crise sanitaire. Ce résultat est aussi meilleur que celui de 2019, une année normale qui a enregistré un résultat de 130 millions.

Le résultat positif est notamment rendu possible par une diminution de 5 % du nombre d’accidents de voiture, grâce au déploiement du télétravail. Sur l’année 2021, le groupe MAIF a enregistré un chiffre d’affaires de quatre milliards d’euros, ce qui représente une hausse de la croissance de 6,5 %.

4 millions de sociétaires et 3 300 collaborateurs

En assurance non vie, le portefeuille s’est élargi de 87 000 sociétaires par rapport à 2020, se répartissant entre les activités d’assurance IARD PP (Incendies, Accidents et Risques Divers Personnes Physiques) et ACE (Associations Collectivités Entreprises). ​

En assurance vie, le groupe MAIF a compté l’année dernière près de 30 000 nouveaux adhérents (dont 10 000 qui n’étaient pas sociétaires MAIF) et une collecte nette en hausse de 53 millions d’euros (passant de 165 à 218 millions d’euros), soit + 32 %. ​L’année 2021 a également été marquée par le rapprochement de MAIF avec SMACL Assurances, effectif au 1er janvier 2022) la société mutuelle d’assurance des collectivités et établissements publics, des élus et des agents territoriaux. ​

Au total, le groupe MAIF compte désormais près de 4 millions de sociétaires et adhérents soit une croissance d’environ 3 %. Le nombre de salariés est également en croissance : le groupe emploie 3 300 collaborateurs contre 3 130 à la fin de l’année 2020.

Dans le cadre de la dernière année de son plan stratégique 2019-2022, le groupe MAIF entend conforter son niveau d’accessibilité et l’excellence de la relation avec ses sociétaires, afin de renforcer en 2022 sa singularité et son attractivité, confirmer la dynamique de production observée en 2021 et consolider ses fondamentaux économiques et poursuivre la recherche d’agilité et d’innovation dans un contexte de plus en plus concurrentiel.

Bientôt un nouveau président

Le président du groupe MAIF, Dominique Mahé, devrait quitter ses fonctions ainsi que le conseil d’administration fin mai 2022, conformément aux statuts, qui prévoient la cessation de l’activité d’administrateur à partir de 70 ans. Son successeur devrait être Yves Pélissier, administrateur depuis 2008.

Sources : données MAIF

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P