Home Communication Lesfurets assume pleinement la dimension anti-sexy des produits

Lesfurets assume pleinement la dimension anti-sexy des produits

Si votre « date » vous draguait en vous parlant d’assurance, combien de temps tiendriez-vous ? Il n’y a pas de sujet de conversation plus ennuyeux que celui des assurances ou des prêts immobiliers, et encore plus lors d’une première rencontre. C’est sur ce postulat de départ que se construit la dernière campagne du comparateur en ligne lesfurets, pour rappeler son rôle d’accompagnement dans le bon choix d’une assurance ou d’un produit financier.

La marque a décidé d’assumer pleinement la dimension anti-sexy des produits en poussant jusqu’au bout l’expérience avec #RENCONTREUNFURET. L’opération illustre avec humour et justesse ce côté repoussoir en le transposant dans un contexte inattendu : celui des rencontres amoureuses.

Cette dramatisation du problème permet de renforcer l’expertise et la posture d’accompagnement de la marque : contrairement à la plupart des gens, lesfurets eux, ne fuiront jamais devant les questions qu’ils se posent en matière d’assurance ou de produits financiers. « En tant que ‘‘matchmaker’’ entre des clients et nos partenaires, l’analogie avec le monde du dating nous a tout de suite séduite et semblée évidente pour raconter notre métier », explique Justine Blanc, Responsable de la marque lesfurets.
A travers cette opération originale construite autour d’un dispositif mêlant social media et affichage pendant un mois, la marque fait valoir sa différence et sa posture d’accompagnement sur un marché essentiellement drivé par la promotion et le prix. Et entend aussi s’affirmer davantage comme une marque pure player dans sa communication en détournant les formats et les usages de la culture digitale.
Les deux caméras cachées sont visibles ICI.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.