Home Distribution Investir n’est pas le grand plongeon dans l’inconnu !

Investir n’est pas le grand plongeon dans l’inconnu !

Christophe Bouries, expert en gestion de patrimoine du groupe DOLCE VITA répond à nos questions. Christophe, quels sont les placements que vous proposez à vos clients ?

Investir représente pour la plupart de nos clients le grand plongeon dans l’inconnu. Nous rencontrons trop souvent des épargnants qui soient ont eu des mésaventures avec leur banque, soient qui avouent ne s’y être jamais intéressés. Enfin, il y a ceux qui n’ont connu que le Livret, le PEL, ou le fonds euro par manque de conseil de la part de leur conseil bancaire et je ne parle même pas de ceux qui ont un PEA mais qui ne savent ni à quoi cela ne sert ni ce qu’il y a dedans ! C’est pour cela que nous ne proposons rien à nos clients mais que nous les conseillons dans leur choix d’investissement en leur expliquant par rapport à leurs objectifs patrimoniaux pourquoi nous privilégions tel supports d’investissement plutôt qu’un autre en mettant en avant l’ensemble des avantages comme les inconvénients afin que notre client puisse prendre une décision éclairée.

Par quelles étapes passe un client qui souhaiterait investir avec les conseils de votre cabinet ?

Nous établissions pour l’ensemble de nos clients un rapport d’adéquation entre leurs objectifs, leur profil investisseur et la préconisation d’instrument financier que nous établissons ainsi que l’allocation d’actifs que nous préconisions. Cela passe par un questionnaire de profil de risque et un questionnaire sur les objectifs d’investissement de notre client qui nous permet d’établir son profil investisseur pouvant aller de sécuritaire à dynamique. Chaque année, dans le cadre du suivi nous nous assurons que l’adéquation des choix d’investissement passés soient toujours en corrélation avec les objectifs et le profil de nos clients.

Face aux crises financières quelles sont les demandes de vos clients ?

Comme, je vous l’ai indiqué précédemment, nous accompagnons, nous conseillons nos clients avec le soucis permanent qu’ils soient pleinement conscients des choix patrimoniaux qu’ils souhaitent mettre en place avec notre concours. Nous avons un véritable rôle pédagogique qui est très apprécié par l’ensemble de nos clients. Ils ne subissent plus leur patrimoine mais en sont véritablement propriétaire, comme le rappel très justement l’article 544 du Code Civil : « La propriété est le droit de jouir et disposer des choses de la manière la plus absolue (…) ».

C’est ainsi que durant cette crise financière de mars 2020, que certains commentent comme étant la plus grande crise financière et économique que le monde n’a jamais connu, nous avons répondu présent en informant dès le premier krach du 9 mars nos clients sur la situation. L’inconnu fait peur, et cette violente baisse des marchés a pu affoler certains de nos clients. Mais notre présence dès les premières secousses a permis de juguler ces craintes. Puisque dans les jours qui ont suivis après le jeudi noir du 12 mars, nous avons conseillé à nos clients de réajuster leurs allocations d’actifs financiers en sélection des fonds ISR mais aussi en augmentant la poche unités de compte pour profiter des remontées de marché.

Cette présence aux côtés de nos clients, quelque soit les phases de marché avec notre approche personnalisée et pédagogique, permet à nos clients dans des situations de crise d’être armés pour faire face et ne pas céder à la panique. Ainsi, nous avons été agréablement surpris des demandes de nos clients qui étaient davantage tournées vers les opportunités à saisir que vers les peurs d’une perte d’argent.

Notre métier c’est avant tout d’expliquer, d’anticiper, et d’avoir un rôle pédagogique auprès de nos clients pour leur permettre de jouir et disposer pleinement de leur patrimoine qu’il soit financier ou immobilier et non plus de le subir.

 

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.