Home Réseaux Anne Petit « Les clients comprennent que le digital n’est pas synonyme...

Anne Petit « Les clients comprennent que le digital n’est pas synonyme d’éloignement, mais de rapprochement »

Anne Petit est agent général Axa depuis 5 ans, après avoir été responsable d’agence durant 17 ans. Son agence, située à Sceaux en Ile de France, est constituée de 4 personnes. Nous avons décidé d’interviewer Anne, sur son usage des réseaux sociaux.

Anne, d’un point de vue général, le secteur de l’assurance est-il un secteur particulièrement adapté à l’usage des réseaux sociaux ?

Le secteur de l’assurance, comme beaucoup de secteurs, s’adapte et doit s’adapter à l’usage des réseaux sociaux. Les entreprises du secteur, qui ont fait le choix de prendre, très vite, le virage du digital et des réseaux sociaux, ont une longueur d’avance sur les autres. Entrer sur les réseaux sociaux, c’est être en mesure de s’adapter très vite au changement, c’est admettre que le secteur dans lequel nous évoluons est en pleine mutation, et que ce changement sera continuel et régulier sur une longue période. Les réseaux sociaux permettent un rapprochement avec nos clients, de rester en contact proche avec eux et de les informer de l’actualité presque en temps réel. Nous pouvons désormais être proche des clients avec lesquels nous avions finalement peu de contact et les accompagner quotidiennement tout au long de leur vie. Les réseaux sociaux permettent aussi de valoriser notre métier auprès de nos clients, leur montrer que notre offre de services est large et pas seulement limité, par exemple, à « une assurance auto ».

 A partir de quand avez-vous décidez d’aller sur les réseaux sociaux ? 

Il y a 5 ans, lorsque je suis devenue agent général, il fallait communiquer pour accroître mon réseau de clients. J’ai commencé par Facebook, de manière professionnelle, et sur  LinkedIn en voulant montrer ce que je pouvais proposer aux clients. Ensuite, j’ai regardé Twitter et je me suis décidée, qu’en plus de LinkedIn et Facebook, j’allais essayer de faire vivre un compte twitter. J’ai donc publié des informations sur l’agence, puis j’ai commencé à diversifier mes publications, à faire des publicités sur nos produits, puis sur l’actualité  » en lien » avec notre activité. Au fil de temps mes publications s’étoffent avec de plus en plus sur de thèmes traités. Aujourd’hui avec plus de 4 000 followers, tous réseaux confondus, je mets un point d’honneur à bien organiser les informations publiées sur les réseaux sociaux et à apporter de bons conseils à mes clients.

Quels sont les réseaux sociaux que vous utilisez ?

J’utilise LinkedIn, Facebook et Twitter. Je « croise » sur ces réseaux sociaux différents types de clients avec des CSP bien distinctes. J’essaie de publier les mêmes informations sur tous les réseaux afin de capter le maximum de clients et d’informer au mieux. Mon rythme de publication est hebdomadaire, mais les heures de publication peuvent être différentes selon le réseau, pour coller au mieux avec les heures de fréquentation. Publier sur les réseaux sociaux est presque qu’une activité à part entière, qui peut prendre entre 1h30 et 2h00 par jour. Généralement je prépare mes publications très tôt le matin et très tard le soir ; et elles sont de plusieurs types 1) l’actualité de l’agence, 2) l’actualité de la compagnie et les publicités 3) l’actualité en lien avec notre activité 4) un fait de société qui interpelle beaucoup de monde.

 En tant qu’Agent d’assurance, pensez-vous que cette activité sur les réseaux sociaux est indispensable pour l’activité de votre agence ?

Cette activité est indispensable pour rester en lien proche avec nos clients, et même si les réseaux sociaux peuvent aussi apporter, parfois, des retours négatifs de clients. Notre utilisation des réseaux sociaux démontre aussi que nous savons évoluer au même rythme que nos clients.

Quels sont, pour vous, les objectifs poursuivis dans l’utilisation des réseaux sociaux ?

Mon objectif est de rester en lien étroit avec mes clients, de montrer mon professionnalisme, ma compréhension de leurs problématiques quotidiennes et que je peux les accompagner tout au long de leur vie. Les clients comprennent que le digital n’est pas synonyme d’éloignement, mais de rapprochement.  Les réseaux sociaux permettent également d’acquérir de nouveaux clients et d’ouvrir mon horizon géographique et sectoriel sur certaines activités.

Pensez-vous que votre activité sur les réseaux sociaux est un facteur d’amélioration d’efficacité dans votre travail ? 

Ma présence sur les réseaux sociaux permet une plus grande réactivité sur certains sujets auprès de mes clients, de capter des prospects, de conforter certains clients et ne pas les laisser partir à la concurrence. Quant à l’estimation précise de l’efficacité de mon engagement sur les réseaux sociaux, elle est indéniablement positive, même si je suis dans l’incapacité de la mesurer, faute d’outils performants pour nos petites structures.

Avez-vous de nouvelles ambitions de l’utilisation des réseaux sociaux, dans le cadre de votre activité d’agent général ?

Mes ambitions sont de toujours utiliser les réseaux sociaux, de manière encore plus performante, et de pouvoir quantifier plus finement les retours positifs.

Et pour conclure ?

Les réseaux sociaux sont indissociables de notre activité en pleine mutation, mais ne remplaceront jamais l’être humain, ils seront toujours complémentaires.

Jean-Luc Gambey 

Compte Twitter

Compte LinkedIn 

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.