Guerre des talents : réalité sur tous les types de métiers

0
545

Guerre des talents, une réalité pour l’assurance est le thème de l’entretien avec Jessica Djeziri – directrice des ressources humaines d’Ornikar.

Selon vous, actuellement, y a-t-il de nouveaux besoins pour les collaborateurs (qualité de vie au travail, nouveaux équilibres entre vie professionnelle et personnelle, remise en question du rapport au travail classique, …)

En effet depuis quelques années nous observons que dès le début du process de recrutement nous sommes questionnés par les candidat·e·s sur ce que nous offrons en termes de bien-être au travail, nombre de jours de télétravail, style managérial, formation…

En ce qui concerne les collaborateurs de votre entreprise, leur rapport au travail a- t-il évolué ?

Nous sommes une entreprise assez récente, créée en 2013 avec différentes étapes de développement donc nous avons grandi avec nos collaborateurs. Depuis la crise sanitaire et dans notre gestion de “l’après” nous sommes soucieux de préserver notre culture d’entreprise dans un mode de travail hybride entre présentiel et télétravail. Nous mesurons également l’engagement des collaborateurs grâce à des enquêtes trimestrielles afin d’ajuster nos pratiques internes à leurs attentes.

Selon vous,  y a-t-il un accès plus concurrentiel aux « talents » et une plus grande difficulté à fidéliser ces mêmes talents ?

La guerre des talents que nous observions particulièrement sur les métiers informatiques depuis des années est désormais une réalité sur tous les types de métiers.

L’enjeu pour les équipes recrutement est d’être présents sur tous les fronts : site carrière, marque employeur, approche directe, programmes de cooptation, réseaux sociaux, salons…

L’attractivité perçue d’une entreprise est-elle un facteur clé de son succès ? (pour le recrutement)

Bien évidemment, la notoriété d’une marque, telle que perçue par le grand public, va faciliter le recrutement des talents, à la fois pour attirer des candidat·e·s en direct, ou bien lorsque nous les approchons sur les différentes plateformes.

Dans le secteur de l’assurance, craignez-vous une pénurie des compétences clés ?

Pas nécessairement à notre stade de développement. De plus, nous évaluons les compétences de nos collaborateurs deux fois par an, et investissons massivement dans la formation de tous nos collaborateurs pour les accompagner dans le développement de leurs compétences aussi bien sur leurs “hard skills” (savoir-faire) que “soft skills” (savoir-être)

Au delà de la rémunération, comment selon vous, attirer/garder les talents d’une entreprise ?

Avant toute chose il faut s’assurer que les fondamentaux sont en place : process de recrutement pertinent, parcours d’intégration qualitatif et engageant, feedback (retour) encouragé en continu lors de points réguliers…

En outre, comme le dit l’adage “on quitte un emploi en raison du management, pas de l’entreprise”. Nous investissons massivement dans la fonction managériale, notamment sa sélection et sa formation. Tous nos managers, qu’ils aient été recrutés en externe ou en interne, bénéficient d’un parcours de formation dédié à leur prise de fonction. Cette formation s’étend sur sept semaines et est complétée par des ateliers trimestriels pour approfondir des thématiques choisies par les managers, ainsi que du co-développement entre pairs en interne.

De plus, nous sommes fiers de nos pratiques de collaboration chez Ornikar qui font la différence pour garantir un environnement performant, équilibré et engageant pour tous·tes: travail asynchrone, objectifs d’équipe et personnels chaque trimestre, revues de performance trimestrielles, feedback régulier incluant le feedback des collaborateurs envers leurs managers…

Les raisons d’être, les marques employeurs des entreprises ont-elles des impacts sur le recrutement et la fidélisation des collaborateurs,… ?

Oui, à condition que la définition et la promotion de la marque employeur soient bien alignées avec les pratiques internes !

En général, pour les entreprises du secteur de l’assurance, la “guerre des talents” est-elle aujourd’hui en France, une réalité ?

Absolument, comme tous les secteurs et tous les métiers.

Pour conclure ?

Join the ride !

Dossier : Guerre des talents, réalité pour le secteur de la l’assurance ? enquête, itw, libre blanc, AssuranceTV, podcast… si intérêt, nous consulter.

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P