Staffing : aspirations des collaborateurs dans la planification des projets

0
585

De plus en plus d’entreprises adoptent un comportement axé sur le « staffing ». Focus sur la start-up PickYourSkills, qui a effectué une levée de fonds auprès de MAIF Avenir et Kerala afin de faire évoluer son développement.

Pour retrouver du sens dans leur travail, les collaborateurs visent des emplois proches de leurs ambitions professionnelles.

Les collaborateurs sont en quête de sens dans leur travail. Cependant, ce n’est pas toujours ce qu’offrent les entreprises. De fait, nous assistons à des phénomènes massifs de désengagements et de démissions. Conjugué au contexte actuel de pénurie des talents, cela empêche les entreprises de mener à bien leurs projets.

Elles doivent donc réagir rapidement en motivant de nouveau leurs salariés et en les impliquant dans leur travail. C’est à cet enjeu que la plateforme de staffing PickYourSkills répond, en intégrant les aspirations des collaborateurs dans la planification des projets.

C’est en tout cas le constat de la start-up, PickYourSkills, qui souhaite proposer aux collaborateurs de travailler sur les projets qui les motivent. Son objectif ? réaliser le matching entre les collaborateurs et les projets de chaque entreprise.

Pour mener à bien ces missions, la start-up a effectué une levée de fonds de 8 millions d’euros auprès de la MAIF Avenir et Kerala pour accélérer ce processus et développer le staffing, en d’autres termes, le recrutement.

« Nous sommes davantage sur du staffing de projets que de la mobilité interne dans les grandes entreprises et les ETI » explique Arnaud Caldichoury, le CEO de PickYourSkills au média Rh matin.

Avec sa plateforme disponible dans le cloud, les managers donnent leurs besoins de ressources en adéquation avec leur projet. De leur côté, les collaborateurs indiquent leurs envies en termes de développement de compétences, et postulent sur les missions qu’ils souhaitent mener.

Le secteur recrute, quelques exemples !

La tendance à se concentrer davantage sur le recrutement est visible dans de plus en plus d’entreprises. D’ailleurs, le courtier en crédit Cafpi embauche en 2022 500 entrepreneurs-courtiers. Son souhait est ainsi de doubler son réseau commercial dans les cinq prochaines années.

De son côté, cbp (Groupe Kereis), entreprise de courtage en assurance emprunteur et en prévoyance individuelle, recrute plus de 35 postes en CDI. Plus de la moitié sont dans le domaine digital, et on compte 15 alternants et stagiaires.

On note en effet que les entreprises sont  très intéressées par les jeunes qualifiés,  Malakoff Humanis, groupe de protection sociale, par exemple accueille et accompagne chaque année un nombre croissant d’alternants. Cette démarche s’inscrit dans l’engagement du Groupe en faveur de l’accès des jeunes à l’emploi. En 2021, 225 alternants ont rejoint l’aventure, un chiffre qui a pratiquement triplé depuis la première campagne de recrutement en 2015.

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P