Confronter réellement la performance financière et les indicateurs extra-financiers

0
467

Le Crédit Mutuel de Bretagne et du Sud-Ouest, ont mis au point une méthode inédite pour calculer ses performances extra-financières .

C’est une première car cette méthode permet de confronter réellement la performance financière et les indicateurs extra-financiers qui seront tous deux mesurés en euros.

Aidée par le cabinet PWC, la société a retenu 24 indicateurs, sur le plan environnemental et sociétal. Pourquoi peut-ont définir cette méthode comme révolutionnaire ?

Une méthode unique

Les 5 engagements pris par Crédit Mutuel Arkéa à travers sa raison d’être et son plan stratégique « Transitions 2024 » sont les suivants :

«  – Nos décisions visent un impact environnemental et territorial positif

  • Accompagner chacune de nos parties prenantes dans sa transition environnementale
  • Développer des coopérations territoriales et s’engager en faveur de la vitalité́ locale
  • Cultiver une relation de confiance durable avec tous nos sociétaires et clients, des précurseurs aux plus fragiles
  • Favoriser l’engagement de nos collaborateurs au service de l’intérêt collectif»

C’est dans ce sens que la nouvelle méthode pour calculer les performances extra-financières veut répondre à cette nouvelle stratégie positive pour l’environnement et la société.

En effet, la mesure des impacts extra-financiers à vocation à exprimer en euros les externalités positives et négatives des actions du Groupe sur ses parties prenantes. En alliant leurs résultats communs, il s’agit d’une manière originale de calculer son impact tout en répondant à différentes questions concrètes comme : Est-ce que son activité contribue à préserver ou au contraire à détruire des ressources ? Est-ce que son activité va contribuer à soutenir des emplois locaux ?

Comme l’explique Hélène Bernicot, Directrice générale du Crédit Mutuel Arkéa « La performance financière, évidemment indispensable, n’est aujourd’hui plus suffisante. C’est notre conviction, portée par l’observation du monde qui nous entoure, qu’il est indispensable de mieux intégrer, dans l’ensemble de nos actions et décisions, des considérations environnementales et sociétales, et ce pour l’ensemble des métiers du groupe. C’est aussi une exigence supplémentaire qui nous engage, vis-à-vis de nos sociétaires et clients, nos fournisseurs et nos collaborateurs. ».

Une nouvelle voie ouverte à un cercle vertueux

Cette démarche de conversion en euro de la performance extra-financière va permettre des avancées importantes sur différents points :

– Aider les équipes du groupe dans leur prise de décision (sélection et orientation des financements, optimisation des relations avec les fournisseurs et des politiques achat…).

-Accompagner le groupe et ses parties prenantes dans le changement et l’amélioration (trouver les points précis d’amélioration et les actions pour y parvenir).

-Evaluer sur le long-terme les progrès réalisés à tous les niveaux et établir une trajectoire précise de progrès.

– Permettre à l’ensemble du secteur des banques et des assurances et même au-delà de voir qu’une telle méthodologie est possible.

Enfin, cette nouvelle méthode sera élargie à toutes ses activités, pour le moment elle est appliquée sur le périmètre d’une de ses filiales Arkéa Banque entreprises et institutionnels.

Notre actualité sur le Crédit Mutuel.

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P