Assurance : prendre une longueur d’avance avec la transformation digitale responsable

0
1711

Le numérique est un vent nouveau qui s’est levé sur notre société et notre économie, pour en changer les valeurs. Le secteur de l’assurance n’échappe pas aux conséquences de ces bouleversements multifacettes qui le forcent à négocier un deuxième tournant digital. Avec une modification de ses modèles opérationnels, de ses techniques et de ses métiers, il est l’un des secteurs les plus impactés. Néanmoins, le changement est désormais enclenché et l’assurance doit saisir l’urgence de la révolution numérique en étant pleinement consciente des enjeux et des risques de cette période charnière. La question n’est plus de savoir si le numérique devrait être une priorité stratégique mais plutôt comment se démarquer via le numérique responsable ?

Les principaux enjeux de la transformation numérique pour les assureurs : sous l’impulsion d’une pression concurrentielle à la hausse

La multiplication des comparateurs d’assurance en ligne ainsi que l’apparition de nouveaux acteurs, forts de méthodes et d’approches novatrices, provoquent une intensification de la pression concurrentielle à laquelle le secteur de l’assurance doit faire face. À l’ère du digital et de la Big Data, ce que l’on appelle les GAFAM (pour Google, Apple, Facebook , Amazon et Microsoft) représentent une menace en raison de leur capacité à vendre des assurances 100 % sur-mesure, grâce à l’analyse des données qui est au cœur de la transformation digitale. En effet, les données numériques utilisateurs sont les premiers catalyseurs de toute stratégie de digitalisation et de transition des entreprises.

Dans le même temps, il y a une nécessité de s’adapter aux nouveaux comportements des clients, qui ont déjà totalement intégré le digital dans leurs modes de consommation, afin de supporter la modification des modalités de rapports avec ces derniers. Ce schéma se retrouve à travers leur volonté de bénéficier d’une expérience-client enrichie, permise par la personnalisation de l’offre et le passage du multicanal à l’omnicanal. Pour acquérir des clients, les assureurs doivent miser non seulement sur la qualité de leurs services mais également sur l’expérience consommateur, en tant que moteur de croissance.

Enfin, c’est la relation entre courtiers, grossistes et compagnies d’assurance qu’il faut rééquilibrer. Des normes et directives implémentées afin de faciliter la transmission des informations entre les différents intermédiaires impliqués doivent être intégrées à la stratégie.

La digitalisation du secteur tout entier permettrait alors d’apporter une réponse complète à des problématiques récentes, telles que la facilitation et l’accélération des interactions assureurs-clients, l’optimisation de la collecte et de l’analyse des données ainsi que la création d’offres sur-mesure, en relevant le défi des 4V : volume, variété, vitesse et valeur. Ainsi, les assureurs doivent pouvoir être en mesure de définir leurs stratégies en réponse aux attentes des clients afin de créer de la valeur, pour eux et les assurés.

Stratégie de la transformation digitale responsable : un levier à impacts positifs

Alors que la crise sanitaire actuelle en a obligé certains à passer le cap et à accélérer leur transformation digitale, qu’en est-il du numérique responsable et de l’écoconception ?

La digitalisation responsable fait référence à une utilisation du numérique à impacts positifs, dans le but de respecter à la fois les personnes et l’environnement. Véritable clé de performance avec un réel retour sur investissement, le numérique n’est pas une contrainte en termes d’évolution des usages par les entreprises et ne doit pas être vu comme un simple coût.

Allier transformation numérique et transition écologique est un bon moyen de générer un ensemble d’impacts positifs pour les entreprises. Il faut une stratégie digitale responsable différenciante qui aura pour principaux bénéfices de réduire considérablement les coûts, tout en améliorant l’expérience client et la compétitivité face aux dernières InsurTech.

D’après une étude d’EY Consulting sur la transformation des sociétés, pas moins de 80 % des clients prévoient d’échanger avec leur assurance via des canaux digitaux (comme le web, les applications mobiles, un chatbot, par vidéo, voire directement le téléphone).  C’est pourquoi, pour favoriser l’acquisition client, il est tout d’abord primordial de proposer une expérience utilisateur optimale lors de la phase de souscription.

Contexte et avantages de la sobriété numérique : la transformation digitale avec une plus-value
Une transformation numérique épurée en adéquation avec ses valeurs

Être plus compétente, social et éthique grâce à la digitalisation responsable, c’est possible ! Sublimer sans saturer le design de ses interfaces et applications IT est un premier réflexe à adopter. Cela revient à miser sur la qualité plutôt que la quantité en évitant de gaspiller des ressources précieuses à cause de fonctionnalités inutiles mais surtout inutilisées. Réfléchir à une ergonomie globale sans contrainte environnementale, promet d’aboutir à de remarquables optimisations.

Vers la durabilité d’un système

Reposant en premier lieu sur une vraie volonté de la part de l’entreprise et de la mise en application de bonnes pratiques, l’écoconception donne accès au développement d’un business durable, que ce soit pour les entreprises ou les équipements. Développer oui, mais sans renouvellement total du matériel et des infrastructures.

L’hébergement on cloud

Moins une entreprise héberge, moins elle consomme. Avec une architecture bien pensée et optimisée, il est possible de supprimer beaucoup d’intermédiaires et de démarches pour finalement économiser parfois jusqu’à environ dix fois le prix de l’hébergement… Polluer moins pour payer moins, c’est ça, passer au niveau supérieur de la transition numérique.

Légèreté et impact maximum

Lorsqu’un dispositif est conçu et configuré dans le cadre d’une démarche éco-responsable, il devient forcément plus léger et plus accessible. Des parcours abrégés du début à la fin des processus, en résulte une utilisation simplifiée et plus agréable.

Saisir l’opportunité de tirer profit du numérique afin d’en faire un générateur de performance globale

En définitive, les opportunités offertes par le digital sont nombreuses et toute entreprise du secteur de l’assurance ayant récemment opéré sa transition numérique a tout intérêt à aller plus loin en optant pour une stratégie digitale à impact. Le numérique est venu s’imposer à la plupart des parties prenantes du secteur et vous avez la possibilité d’en faire une force. Il peut devenir un puissant levier qui, bien maîtrisé, fera de vous une entreprise résiliente et bien ancrée dans un écosystème conservé.

Tania Gombert : Co-présidente club Banque Finance Assurance de l’Adetem, Association Nationale du Marketing & Contributrice experte L’assurance En Mouvement http://linkedin.com/in/tania-gombert / @Tania_Gombert

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P