Retraite des femmes : comment en finir avec les inégalités ?

0
330

A la retraite, les femmes touchent 40 % de moins que les hommes. Comment faire pour supprimer cet écart pour les générations futures ? Tel était le thème d’une des tables rondes qui s’est tenue lors des « rencontres sur les retraites » organisées par Groupama, mercredi 29 septembre, en partenariat avec Sapiendo. Invitée aux débats, la députée de l’Essonne Marie-Pierre Rixain, et Valérie Batigne, fondatrice de Sapiendo ont donné quelques pistes.

Marie-Pierre Rixain a tenu à rappeler que les inégalités commencent en début de carrière, avec des différences de salaires qui existent encore entre les hommes et les femmes et qui se prolongent avec des carrières plus heurtées pour les femmes (temps partiels, congé parental d’éducation).

Marie-Pierre Rixain et Valérie Batigne ont souligné aussi le problème de la réversion des pensions qui, malgré les évolutions familiales, n’est toujours pas ouverte aux couples non-mariés (les pacsés n’ont pas droit à la réversion et bien entendu les couples vivant en union libre). Cette situation est encore méconnue du grand public.

Parmi les pistes envisagées pour en finir avec les inégalités, figure le mécanisme du partage de droits, ou du « splitting ». En vigueur en Allemagne et en Suisse, cette technique permet de partager les droits à la retraite entre les deux membres du couple au cours de leur vie commune. « Un concept intéressant mais qui suppose, en amont, d’être bien informé sur le montant des droits à la retraite générés par le système tout au long de la vie active en fonction de ses cotisations. Avant de partager, il convient avant tout de dénombrer les droits et les points acquis, pour mieux les partager ensuite », conclut Valérie Batigne.

Laissez un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here