Home Signature « Le Home Office challenge nos pratiques managériales et nous oblige à nous...

« Le Home Office challenge nos pratiques managériales et nous oblige à nous réinventer »

La pandémie actuelle impose des contraintes fortes d’organisation pour les entreprises. Résilience, plan de continuité, gestion de crise, maintien de la relation clients, gestion des Ressources Humaines et développement massif du télétravail, développement des systèmes d’information, conduite des opérations de communication, et maintien de l’organisation de la gouvernance de l’entreprise. Alors que la majorité des salariés du secteur travaillent aujourd’hui à distance, les dirigeants sont également confinés chez eux. Nous avons décidé d’interviewer, à distance, Stellane COHEN, Directrice Générale d’Altaprofits. Tout d’abord merci de répondre à cette interview. Comment en tant que personne, vivez-vous ce confinement ?

Nous vivons une expérience inédite qui nous met à l’épreuve. Cette période de confinement nous a amené à sortir de notre zone de confort et à recréer des équilibres personnels. Même si les solutions de visioconférence nous permettent de garder le contact avec nos proches et avec nos collaborateurs, comme pour beaucoup le lien social me manque.

Trouvez-vous certains aspects professionnels positifs à votre confinement ? au télétravail ?

La capacité des entreprises telle que la nôtre à mettre leurs équipes en Home Office dans un temps record a été impressionnante. Nous assistons à une accélération de la digitalisation de nos process. La technologie nous aide, c’est certain, à mieux vivre le confinement. Chaque collaborateur a su s’adapter à cette situation ; je salue leur engagement quotidien surtout dans ces conditions. On garde le cap !

Confrontés à l’épidémie de Covid-19, nous avons dû nous structurer pour affronter cette crise sanitaire et économique sans précédent. Acteur de l’épargne en ligne, en pleine fusion de deux entités Cosevad et Altaprofits, nous avons redoublé d’agilité pour y faire face rapidement.

La mise en place du Home Office pour 95% des effectifs en quelques jours seulement ?

La première étape a été de mettre en place le Home Office. Rappelons qu’à ce stade, nous sommes près de 60 personnes dont plus d’un tiers en relation quotidienne avec nos clients, répartis sur deux sites parisiens. Nous avions seulement fait quelques tests en décembre dernier lors des grèves impactant les transports mais n’avions pas réalisé d’expérience significative à l’échelle de l’ensemble de l’entreprise. En moins d’une semaine, 95% des salariés ont « basculé » en Home Office… . A noter, que nous avions travaillé, dès le mois de février, sur la mise en place d’un plan de continuité de l’activité.

Nous avons débloqué des budgets notamment pour acheter des ordinateurs portables pour équiper nos collaborateurs et pour subvenir aux nouveaux besoins d’autres en imprimantes, micros, caméras… . Nous avons aussi dû élargir la bande passante pour répondre à cette problématique de travail à distance. Les équipes informatiques ont été très réactives.

Comment cela se passe-t-il tant au niveau Clients que Collaborateurs ?

Au vu des fortes turbulences survenues récemment sur les marchés de capitaux, les demandes des épargnants sont multiples tant pratiques qu’opérationnelles.

La très forte volatilité des marchés et les répercussions économiques du confinement créent une forte attente de nos clients en matière d’informations, de disponibilité de leur épargne, de conseils. Le dispositif d’accompagnement à distance a été renforcé. Nos clients peuvent nous joindre par téléphone, par mails ou nous adresser des courriers. Nos équipes de conseillers patrimoniaux sont à leur disposition pour répondre à toutes leurs demandes.

Le site internet Altaprofits permet à nos clients d’avoir accès, en quelques clics, à l’information en temps réel sur leur épargne et de réaliser toutes les opérations de gestion comme les versements, rachats, arbitrages avec la signature électronique.

Toutes nos ressources sont ainsi mobilisées et pas seulement à distance. Nous avons une permanence quotidienne constituée de 4 personnes qui assurent, au siège, la maintenance des systèmes d’information et des réseaux mais également pour traiter le courrier.

Le Home Office challenge nos pratiques managériales et nous oblige à nous réinventer. Nos managers font preuves de beaucoup d’énergie pour animer les collaborateurs à distance, assurer la cohésion d’équipe, motiver et remonter le moral quand c’est nécessaire.

Tout se passe pour le mieux et à ce jour l’ensemble de nos salariés se porte bien.

Le confinement avec ce dispositif de Home Office questionne nos méthodes de travail et nos process. Notre façon de vivre l’entreprise va évoluer ainsi que notre rapport au travail.

Et concernant les épargnants ?

Nous sommes face à une crise inédite ; les épargnants ont besoin d’être rassurés sur la solvabilité et la solidité des assureurs, des institutions financières. Ils sont à la recherche de supports sécuritaires ou d’opportunités d’investissement. Nous nous devons d’être à leurs côtés et de leur apporter des réponses pertinentes en termes d’offres et de services, et de faire preuve de beaucoup d’empathie.

Notre atout est bien sûr, notre plateforme Internet qui offre à nos clients un accès permanent à leur épargne et la capacité s’il le souhaite de réaliser des opérations en toute autonomie.

Quel impact sur votre activité commerciale ?

Tous les secteurs de l’économie sont fortement touchés et nous mesurons quotidiennement les impacts dans notre secteur. Les Français ont déposé 20 milliards d’euros sur leurs livrets et comptes courants en mars, soit trois fois plus d’argent que d’habitude. A nous de les convaincre de la pertinence de nos solutions, de la qualité de nos services en ligne et de la réactivité/disponibilité de nos équipes de Conseillers Patrimoniaux.

Notre activité est très forte car nos clients ont besoin d’être rassurés, accompagnés et aidés dans la réalisation d’actes de gestion (rachat, arbitrage, versement…) quand bien même l’ensemble de ces éléments sont en ligne sur notre site et qu’ils peuvent consulter l’encours de leur contrat « en temps réel » !

Nous travaillons aussi aujourd’hui pour demain. Nous avons lancé début avril un produit très attendu par nos clients, un Plan Epargne Retraite, le premier à proposer des titres vifs. Il s’agit d’un contrat créé en partenariat avec l’assureur Swisslife. Nous avons communiqué sur l’intégration d’un nouveau mandat de gestion pilotée, avec des fonds thématiques en partenariat avec la prestigieuse société de gestion d’actifs internationaux Pictet Asset Management.

Nous préparons, dès à présent, la sortie progressive du confinement et je suis certaine, qu’à la sortie du confinement, plusieurs choses auront changé. Tout d’abord au niveau de la dimension temporelle : nous aurons gagné en efficacité opérationnelle à force d’être challengés, portés hors de notre « zone de confort » et nous servirons encore mieux nos clients !

Puis, au niveau de notre vision et notre relation au travail ; celui-ci ne sera plus un lieu mais une unité de services connectés. Nous aurons gagné en agilité !

Le soutien du groupe auquel vous appartenez ?

Nous avons annoncé le 20 décembre dernier, le rapprochement de Cosevad (filiale de Generali France) et d’Altaprofits, tous deux acteurs de l’épargne en ligne, et n’avions pas imaginé travailler sur un plan de fusion en plein confinement !

Dans cette période si particulière, nous apprécions le soutien de notre actionnaire majoritaire. D’ailleurs, nous échangeons chaque jour avec ses équipes tant sur les points stratégiques comme sur les points opérationnels ou logistiques comme le plan de déconfinement. Generali est un assureur engagé et a multiplié ses actions de solidarité. Il engage un effort de 300 M€ dont 230 M€ pour soutenir les entreprises et les professionnels affectés par la crise du Covid19.

Par Jean-Luc Gambey – Vovoxx

Compte Twitter

Compte LinkedIn

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.