"Un monde à 4 degrés supplémentaires est un monde inassurable"

0
280

Pour Pascal Demurger, directeur général de la MAIF, les société doivent évoluer. « Il faut se réveiller. Ça fait des décennies qu’on considère que l’entreprise n’a d’objectifs que pour elle-même, plus de profitabilité, de bénéfices, de pérennité. Aujourd’hui, on commence à attendre de l’entreprise qu’elle ait un engagement pour la société, ses salariés, ses clients, mais aussi pour son impact social, environnemental. Les dirigeants d’entreprise prendraient des risques à ne pas considérer cette attente d’engagement. » Pour ceux qui étaient en congé, revoir cet interview sur France info.

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P