Ce matin, au lab OCIRP, l’ouvrage « Dessine-moi un aidant »

0
1218

L’OCIRP, union d’institutions de prévoyance à gestion paritaire, organisait ce matin la session de rentrée de son LAB sur le thème : « Dessine-moi un aidant ».

Salle comble et franc succès pour ce LAB de rentrée, qui était l’occasion de dialoguer avec plusieurs contributeurs à l’ouvrage d’entretiens Dessine-moi un aidant, publié par l’OCIRP et Vovoxx Media début septembre 2023.

Accédez à la version digitale de l’ouvrage

Le LAB a abordé les principaux thèmes traités dans l’ouvrage : le rôle des associations et des acteurs de terrain, le soutien aux aidants dans les entreprises et les branches professionnelles, le rôle des institutions de prévoyance et la vision des partenaires sociaux.

Parmi les contributeurs présents, nous remercions :

  • François-Xavier Albouy, économiste
  • Eric Bardin, Manager de la Fabrique des innovations sociales de Malakoff Humanis – qui représentait Pascal Andrieux, Directeur des engagements sociaux de Malakoff Humanis
  • Liliane Bourel, administrateur du Groupe Agrica
  • Laurent des Brest, Président de CFDP, protection juridique indépendante
  • Pascale Coton, Vice-Présidente confédérale de la CFTC et Vice-Présidente du CESE
  • Jacques Daniel, Président du CFAD
  • Jean-Manuel Kupiec, Directeur du LAB OCIRP Autonomie
  • Marie-Anne Montchamp, Directrice générale de l’OCIRP
  • Valérie Pontif, Juriste en droit social de la protection sociale à Force Ouvrière, qui représentait Eric Gautron, Secrétaire confédéral secteur Protection sociale collective à Force Ouvrière
  • Lydie Recorbet de l’ORSE
  • Camille de Valroger Germon de La Compagnie des aidants
  • Annie de Vivie, Fondatrice d’Agevillage

Avec l’ouvrage Dessine-moi un aidant, l’Union OCIRP propose un état des lieux vivant des enjeux, des besoins et des initiatives menées pour venir en aide aux aidants, en particulier ceux qui doivent concilier cette charge avec l’exercice d’une activité professionnelle.

Dans ce livre, l’Union OCIRP a choisi de donner la parole aux premiers concernés, les proches aidants avec le concours de La Compagnie des aidants, aux acteurs associatifs, aux professionnels, aux partenaires sociaux, aux chercheurs et experts ainsi qu’aux acteurs de la protection sociale complémentaire paritaire : APICIL, CTIP , Klesia et Malakoff Humanis.

Avec 40 contributions, ce livre se veut un ensemble riche de témoignages et d’entretiens pour illustrer la diversité des situations et des défis à relever.

L’aide aux aidants est devenue une thématique principale de la Silver économie. L’Union OCIRP, avec d’autres, a contribué depuis plusieurs années à mettre en lumière la question des aidants. Comme le souligne Marie-Anne Montchamp, Directrice générale de l’OCIRP, « compte tenu du vieillissement de la population, le soutien aux proches aidants est un enjeu de société qui concerne tous les citoyens, toutes les familles, toutes les entreprises. La responsabilité des entreprises est, de fait, engagée dans ce domaine, au titre de la santé au travail, de la qualité de vie et des conditions de travail, de leur démarche RSE et des critère environnementaux, sociaux et de gouvernance. Ne pas soutenir les salariés proches aidants, c’est prendre le risque d’une perte d’opportunité pour les salariés eux-mêmes, mais aussi pour les entreprises qui les emploient. C’est subir des coûts cachés liés au présentéisme, à l’absentéisme, sources de souffrances, de désorganisation et de performance réduite. Au contraire, les soutenir, c’est améliorer la vie au travail, renforcer la confiance, l’attachement à l’entreprise. C’est aussi valoriser et bénéficier de compétences bien réelles acquises par les aidants ». Pour la Directrice générale de l’OCIRP, le soutien aux salariés proches aidants est évidemment un sujet de dialogue social et la protection sociale complémentaire a vocation à proposer des garanties adaptées aux besoins des personnes et aux spécificités professionnelles.

Aujourd’hui en France, 8 à 11 millions de personnes aidant de façon régulière et à titre non professionnel, un proche en perte d’autonomie du fait de l’âge, du handicap ou d’une maladie chronique. Plus de la moitié d’entre elles exercent simultanément une activité professionnelle. En 2030, un salarié sur 4 sera proche aidant. Si ces aidants jouent un rôle essentiel en termes de présence affective, la charge physique et mentale qu’ils supportent peut menacer leur santé et nuire à leur carrière professionnelle.

Jean-Manuel Kupiec, Directeur du LAB OCIRP Autonomie, rappelle que « selon le Baromètre OCIRP/Viavoice 2022 – Salariés aidants et dialogue social -, 58% des salariés aidants sont en difficulté physique et morale (+10 points par rapport à 2021) » et donne rendez-vous à la Journée nationale des aidants le 6 octobre à la Maison de la Radio et au CESE.

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P