Société Générale : un nouveau modèle commercial au service du client

0
939

Déposé le 12 octobre dernier par la Société Générale auprès de ses partenaires sociaux, le projet Vision 2025 annoncé il y a tout juste un an, précise le modèle et l’organisation détaillée de sa nouvelle banque de détail.

Cette dernière, en fusionnant avec le Crédit du Nord, a pour but de créer une banque décentralisée et d´anticiper l’évolution de l’environnement et des comportements clients.

Focus sur cette nouveauté qui illustre la fin du modèle classique

La décentralisation au cœur de la stratégie chez Société Générale.

Avec des taux bas, une concurrence accrue, des nouveaux entrants comme les fintech, la digitalisation des usages, le groupe Société Générale a fait le choix d´entrer durablement dans une dynamique de conquête en créant une nouvelle banque.

Ce nouveau modèle repose sur 5 piliers majeurs

  • Une fusion complète des deux banques de détail Crédit du Nord et Société Générale : une seule banque au service de près de 10 millions de clients et forte de 25 000 collaborateurs en 2025.
  • Une Banque ancrée localement avec un maillage territorial de 1450 agences assurant le maintien dans les mêmes villes qu’aujourd’hui.
  • Une Banque plus réactive, accessible et efficace : augmentation de 15% du nombre de conseillers dans les Centres de Relation à distance. Une priorité des investissements digitaux avec une cible de 30 % de ventes via l’application Société Générale d´ici 2025 car « Le digital doit être partout » résume Sébastien Proto, Directeur général adjoint en charge des réseaux Société Générale, Crédit du Nord, Banque privée et de leur direction Innovation, Technologie et Informatique.
  • Une Banque qui s’adapte davantage aux besoins avec des dispositifs adaptés pour chaque catégorie de clients : Entreprises, Professionnels, Patrimoniaux, Banque privée et particuliers.
  • Une Banque responsable : accélération des engagements RSE et confirmation de l´engagement d’employeur responsable avec une fusion qui sera réalisée sans aucun départ contraint.

Le calendrier fixé annonce une fusion juridique le 1er janvier 2023 et une fusion informatique à partir du 1e semestre 2023. Cette nouvelle étape s’inscrit dans le cadre de la feuille de route financière présentée par le Groupe en décembre 2020 et illustre la transition douce du Groupe vers un modèle décentralisé.

Vers une fin annoncée du modèle de banque classique.

En parallèle du projet Vision 2025, la Société Générale étudie avec la BNP Paribas et le Crédit Mutuel, la mise en commun du réseau de distributeur de billets.

Avec 15 000 automates à leurs actifs sur le territoire, un cout unitaire de 35 000 euros à l´achat et un entretien annuel allant jusqu´à 15 000 euros, se pose la question de la mutualisation entre ces trois réseaux.

Outre la vision purement économique pour les banques, ce projet pourrait bénéficier aux clients qui verront leurs offres se simplifier et qui pourront retirer de l’argent sans frais supplémentaires sur les DAB partagés, mais aussi déposer des chèques et des espèces, ou imprimer un RIB.

Dans un contexte de déclin des espèces au profit d’autres moyens de paiement comme la carte bancaire et le paiement mobile, ces deux projets renforcent la volonté des banques de détail de s´adapter à leurs environnements et de rester compétitifs notamment face au fintech émergeantes.

 

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P