Accélérer le traitement des sinistres !

0
293
La gestion des sinistres est un facteur décisif de la fidélisation client. Toutefois, les délais de créations des dossiers puis de leurs traitements sont généralement, pour les assurés, trop longs et parfois laborieux.

Régulièrement, les assureurs perdent des clients dans cette phase primordiale qu’est la gestion des sinistres. C’est le moment où le client « teste » généralement son assureur, c’est la première fois qu’il le sollicite et il en attend une expérience satisfaisante

il est indispensable d’accélérer le traitement des sinistres et optimiser les processus !

5 clés pour une gestion des sinistres efficace et rapide

Voici quelques pistes de réflexions prioritaires pour la rapidité du traitement des sinistres.

  • Maitriser les processus : anticiper les sinistres, réorganiser les données clients…
  • Centraliser les systèmes d’information, les données
  • Digitaliser les étapes du client tout en préservant un accès au contact humain
  • Automatiser un maximum d’étapes dans les processus
  • Former les collaborateurs

Vous trouverez dans cet article plus de détails sur la gestion de la relation client et des sinistres.

L’intelligence artificielle au service des assureurs

L’IA apporte de nouvelles opportunités dans de nombreux secteurs tels que l’assurance. « Le secteur de l’assurance est le troisième secteur économique (après les télécoms et la banque) à travailler le plus sur les sujets de big data et d’intelligence artificielle (IA) » d’après Le Figaro.

L’IA permet de gérer un plus grand nombre de données et d’automatiser de nombreuses taches comme la détections des fraudes, le traitement des documents, la gestion de la base de données (particulièrement pertinent pour les BDD de plus en plus complexes) … Pour l’utiliser, de nombreux outils existent sur le marché.

Des outils pour accélérer les processus de traitement des sinistres.

De nombreuses sociétés proposent des outils pour automatiser des taches, centraliser des données ou même utiliser l’intelligence artificielle pour décharger les gestionnaires de sinistres.

En voici quelques-uns :

  • Kofax: En digitalisant les processus et en les automatisant de façon intelligente, la plateforme améliore l’efficacité des assureurs dans les moments clés de la relation client, notamment lors de la souscription et de la gestion des sinistres.
  • Mitek : Un acronyme signifiant Intelligence Artificielle et Analyse d’Image. Son produit A2iA demeure l’un des pionniers dans le secteur de l’application de l’intelligence artificielle à la reconnaissance du manuscrit et la gestion des flux documentaires. Mitek propose une gamme complète de logiciels d’extraction de contenu et de classification de documents conçus pour faciliter l’accès des entreprises aux données. L’originalité des produits Mitek tient à sa capacité de localiser, extraire et indexer les informations des plus simples aux plus complexes et de les convertir en fichiers numériques exploitables et faciles d’accès.
  • Omni:us : Sa plateforme modulable vient s’ajouter aisément sur les systèmes informatiques existants des assureurs et permet ainsi une prise en charge plus rapide.
Le cas de Tractable

Tractable est une entreprise britannique, co-fondée par deux français, Alexandre Dalyac, CEO et Adrien Cohen, Président, qui accélère la résolution de sinistres et d’accidents automobiles grâce à l’IA. Concrètement, à l’aide d’une simple photo prise par un particulier par exemple, le logiciel est capable d’identifier les dégâts en l’espace de quelques secondes. Tractable collabore à présent avec Graphcore pour accélérer l’intelligence artificielle dans le domaine de la résolution de sinistres et d’accidents.

Concrètement, l’entreprise a remplacé des systèmes nVidia avec les processeurs IPU de Graphcore pour accélérer les processus et lui permettre de développer de nouveaux modèles et techniques d’IA.

 Cette entreprise dont la technologie permet d’évaluer plus précisément et efficacement les dommages subis par les voitures et les biens, propose des performances 5 fois supérieures depuis que son système de reconnaissance des images est passé de leur plateforme de calcul existante à l’IPU de Graphcore.

Consultez nos articles sur l’intelligence artificielle dans le secteur de l’assurance et sur la gestion des sinistres.

Laissez un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here