Home Édito Co-construire un magazine avec, et pour, les acteurs de la transformation

Co-construire un magazine avec, et pour, les acteurs de la transformation

Le « communicant » participe à un processus de communication. Même s’il s’agit d’un métier, beaucoup communique et tout le monde peut et doit même apporter son avis sur la communication. Le communicant, dans sa biodiversité professionnelle, n’agit pas seul et pour lui seul, il assume une fonction, d’une certaine façon celle de pollinisateur ou de fertilisateur averti. Il a besoin du pollen ou du nectar pour entamer son processus de création, de communication et de production. Il agit souvent avec bienveillance, mais se doit d’être toujours neutre, objectif et parfois critique envers lui-même et son secteur d’activité.  En butinant, en écoutant, en apportant ses observations objectives, le communicant fait passer des messages, apporte quelques éclairages et sa contribution, sa vision au sein de son industrie.

Le communicant doit s’enrichir de sa biodiversité professionnelle et doit fondamentalement favoriser le partage et la co-création. C’est la genèse de la création et de l’esprit d’un nouveau magazine volontairement collaboratif. « Dessine-moi l’assurance », est un outil de communication de plus, mais nous l’espérons différent, à votre service et à celui de l’écosystème de l’Assurance.

Notre volonté est sans ambiguïté : celle de promouvoir avec objectivité, l’évolution, l’innovation et la transformation du secteur de l’assurance, sous tous ces aspects, à travers ses marques, ses contributeurs, ses auteurs et ses jeunes talents. En synthèse, co-construire un magazine avec, et pour, les acteurs de la transformation.

Sans concessions, mais avec bienveillance et optimisme, notre détermination est celle de proposer une ligne éditoriale centrée sur « les nouvelles modernités de l’Assurance », de pouvoir sortir parfois du « trop conceptuel », de favoriser les différences ou les complémentarités de point de vues, et d’être en adéquation avec son temps et ses changements, parfois subis, sans aucune opposition de principe à l’histoire et aux fondamentaux de cette grande industrie. La modernité c’est même la « tradition du nouveau », formulait le critique Harold Rosenberg.

Concrètement, ce magazine s’est doté d’un comité stratégique et éditorial composé aujourd’hui d’une vingtaine de professionnels du secteur qui apportent des idées, leurs contributions mais aussi des critiques positives, essentielles. La transversalité, la bienveillance, l’engagement, la volonté de sens, de diversité et de progrès, dans un profond respect des échanges alimentent ce comité éditorial et stratégique favorable à une co-construction intergénérationnelle, que nous espérons positive.

Ainsi, un de nos dossiers « l’interminable route de la parité Femmes/Hommes » a la volonté, comme d’autres peuvent le faire, d’évoquer une des anomalies de notre société, du monde professionnel, de notre industrie. Chacun aura son avis, mais si nous pensons que les appels à l’égalité de traitement entre les femmes et les hommes, dans les entreprises doivent être fait « au nom de la justice sociale », il nous semble qu’elle doit fondamentalement être considérée également comme un vecteur de performance dans un contexte de transformation des entreprises de notre secteur.

Ce nouveau magazine est un nouveau support de communication pour les professionnels, fait par les professionnels. Il devait sortir en format papier, lors du 1er trimestre 2020 et être distribué à 2000 dirigeants/décideurs du secteur de l’Assurance. Bien-sûr, les conditions liées au Covid-19, au confinement et au télétravail en particulier, nous ont obligé à revoir nos modalités de diffusion pour cette édition. Ainsi, nous aurons bientôt le plaisir de vous présenter ce 1er numéro, qui a été adapté, en format digital. Il est probablement loin de la perfection, mais nous le ferons évoluer, avec vos commentaires, vos critiques, vos idées de sujets et peut être votre contribution.

Jean-Luc Gambey

Compte Twitter

Compte LinkedIn

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.