Home Évènements Le 11 mai 2017, remise des prix Trophées de l’Entreprenariat au Féminin

Le 11 mai 2017, remise des prix Trophées de l’Entreprenariat au Féminin

Generali est partenaire de la 4ème édition des Trophées de l’entrepreneuriat au féminin, dont l’objectif est de valoriser les talents des femmes qui créent ou reprennent une entreprise.

L’entreprenariat des femmes en France

Les chiffres de l’enquête d’Idinvest Partners et du Figaro de mai 2016 mettent en avant les éléments suivants :

  • 49% des femmes mettent en avant une quête d’indépendance dans la vie professionnelle grâce à l’entreprenariat.
  • 42% des femmes jugent ainsi qu’entreprendre leur permettrait de mieux s’épanouir.

Les femmes semblent avoir la volonté d’entreprendre, mais dans les faits elles sont encore peu nombreuses. Seulement 14% des chefs d’entreprises en France sont des femmes (étude KPMG de 2015).

Ces Trophées sont organisés par l’association l’Entreprenariat au Féminin (EAF) qui a pour objectif de promouvoir l’entreprenariat au féminin en France et dans le monde. La 3ème édition a eu lieu en 2016, et une 4ème édition est prévue en 2017. Cette année EAF invite des participantes du monde entier à concourir dans la catégorie « Trophée de l’Entrepreneure du Monde ».

Retrouvez la présentation des lauréats de l’édition 2016 en cliquant ici !

Pour concourir aux Trophées 2017, cliquez ici ! Les femmes créatrices d’entreprises ont jusqu’au 14 avril 2017 pour concourir. La soirée de remise des prix se déroulera à Paris le 11 mai 2017.

Generali partenaire des Trophées de l’Entreprenariat au Féminin

Pour remplir son rôle citoyen et sociétal, Generali est partenaire de ces Trophées. L’assureur veut soutenir le développement de la mixité dans les plus hautes fonctions de l’entreprise. Comme l’expliquait lors de l’édition 2016, Marie-Christine Lanne, Directrice de la Communication et des engagements sociétaux chez Generali : « Generali est engagé en faveur de la mixité depuis plus de dix ans. Et comme nous sommes très présents dans l’univers des entreprises, soutenir l’entrepreneuriat au féminin nous a paru naturel. Force est de constater que l’entrepreneuriat peine encore à attirer les femmes. Dans le cadre de l’observatoire des femmes et de l’assurance (OFA) que nous avons lancé en 2011 avec Terrafemina et le CSA, nous voyons s’exprimer le manque de confiance en soi des femmes. Cette appréhension ressort notamment de l’étude que nous venons de mener sur le thème « femmes et prises de risques » : la création ou la reprise d’une entreprise n’attire en effet que 54 % des femmes contre 72 % des hommes ».

Par ce partenariat, Generali veut aider au développement de la mixité dans le monde professionnel.

Jean-Luc Gambey 

Compte Twitter

Compte LinkedIn 

Laissez un commentaire