Entretien avec Astrid Cambournac, Talent de l’Assurance 2023

0
1214

Astrid Cambournac figure dans le palmarès 2023 des Talents de l’Assurance. Secrétaire générale du groupe SPVIE Assurances, elle partage avec nous sa vision des métiers de l’assurance. 

Pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste votre métier ? 

Lorsque j’étais Directrice Générale Adjointe en charge du marketing et la communication du groupe SPVIE Assurances, j’avais en charge d’établir la stratégie marketing et communication de l’ensemble des entités du groupe, et de superviser le travail des équipes qui assurent au quotidien le développement de tous nos projets marketing, du digital et nos services Internet à l’opérationnel pour animer nos réseaux de courtiers partenaires, en passant par la communication interne, externe et institutionnelle.

Je suis aujourd’hui Secrétaire Générale du groupe. Parmi mes nouvelles prérogatives, je suis chargée de piloter l’ensemble des évolutions structurelles internes du groupe, et de superviser l’intégration des nouvelles filiales et acquisitions futures du groupe, pour que l’ensemble de nos entités fonctionnent en synergie. Je suis à ce titre aussi responsable d’accompagner et d’animer nos instances de gouvernance interne.

Par ailleurs, je suis aussi porte-parole de SPVIE Assurances : ma mission est de porter le discours et les positions du groupe auprès des instances du marché, de la société civile, des médias et de ses publics, tout en continuant d’organiser et de piloter l’ensemble de la communication du groupe et de ses entités.

Enfin, parce que je suis très engagée dans les enjeux de marque employeur, de responsabilité sociale (RSE) et d’impact positif de notre activité sur le marché et la Société française, j’ai pour ambition d’amplifier encore nos efforts pour que SPVIE Assurances soit un leader et une inspiration dans nos partenariats et engagements sociaux… à commencer par les questions d’égalité, d’inclusion et de diversité dans nos métiers.

Quel est le chemin qui vous a menée à ce métier ? 

Ma voie durant mes études me menait plutôt vers les métiers de la finance et de la banque… Mais un jour, un ami m’a appelé pour me proposer de le rejoindre au sein du groupe Molitor / Ciprès (devenu Entoria). Il m’a dit « Viens, c’est très intéressant et on va beaucoup s’amuser ! ».

Résultat, je suis dans l’assurance depuis plus de 20 ans… et en effet, je m’y amuse beaucoup !

Que vous apporte votre métier ? En quoi vous plaît-il ?  

C’est tout d’abord un métier passionnant, où chaque journée est différente ! Au-delà de savoir que le fruit de mon travail et de celui de mes équipes participe à la réussite et à l’impact de tous nos projets, je suis heureuse de pouvoir participer à faire grandir professionnellement et personnellement les collaboratrices et collaborateurs de toutes les entités qui composent la SPVIE family.

Enfin, je suis fière d’être la porte-parole du groupe, de promouvoir nos initiatives et nos projets qui cassent les codes, et plus généralement de l’impact positif de SPVIE Assurances sur son marché.

Si vous deviez « convaincre » de nouveaux talents pour rendre attractif votre métier que leur diriez-vous ? Et pour rendre attractif le secteur de l’assurance en général ? 

L’assurance est un secteur passionnant, avec une énorme diversité de métiers, de fonctions et de réalités : après tout, l’assurance est au cœur de la Société, de la vie quotidienne des Français et de l’activité économique de nos entreprises : sans assurance, rien ne se fait !

Alors que les nouvelles générations expriment de plus en plus une véritable quête de sens dans le métier qu’elles vont exercer, et pour tordre le cou aux idées reçues qui nous collent parfois à la peau, je pense qu’il faut faire preuve de plus de pédagogie et d’explication sur le fonctionnement de l’assurance, sur son rôle et sur le grand principe de la mutualisation. Nous assurons une solidarité entre les assurés, pour que ceux qui sont touchés par l’aléa soient pris en charge grâce à ceux qui ont eu plus de chance.

Le changement passe aussi par les femmes et les hommes qui nous rejoignent dans ce beau secteur : plus nous recruterons des profils divers et passionnés, et parfois éloignés du secteur et des cursus traditionnels, plus l’assurance sera à l’image de la société actuelle. Et ainsi, plus attractive pour les jeunes générations.

Depuis que vous exercez votre métier, en quoi a-t-il évolué ? 

Le digital a tout changé dans la manière dont nous faisons toutes et tous notre métier. Quand le marketing et la communication passaient par les points de vente et les prospectus papier, nous étions très dépendants des médias traditionnels, très difficiles d’accès et dans lesquels il fallait faire essentiellement de la publicité pour exister. Pour la communication aussi, nous n’avions que peu de moyens de transmettre nos messages et nos actualités sans un péage intermédiaire.

Avec l’avènement du web au début des années 2000, puis des réseaux sociaux où chacun peut devenir son propre média, nos métiers ont connu de nouvelles réalités avec de très nombreuses opportunités, mais aussi de nouvelles contraintes. Le modèle économique des réseaux sociaux est de mettre en concurrence les marques pour qu’elles soient visibles de leurs audiences, et cela a transformé le rapport que nos prospects, clients et assurés ont avec les marques, mais aussi celui des marques avec eux.

En contact direct, les clients attendent plus de proximité, de réactivité et d’écoute, ils sont plus exigeants tant sur le service rendu que sur la nécessité de transparence et d’honnêteté qu’ils attendent des marques : plus que des prospects, ils sont devenus citoyens et attendent ainsi des acteurs de l’assurance de prouver leurs paroles avec des actes concrets.

Comment envisagez-vous les évolutions et l’avenir de votre métier ? 

La communication descendante en large diffusion va continuer à s’étioler, au profit de relations horizontalisées, désintermédiées et décentralisées. Quand auparavant les entreprises communiquaient rarement et seulement pour faire de la publicité, des communiqués de presse ou des annonces institutionnelles par les dirigeants depuis leur tour de verre, nous allons devoir encore plus déployer des discours plus humanisés en faisant par exemple prendre la parole à celles et ceux qui font « tourner » l’entreprise au quotidien.

Il faudra aussi continuer à spécialiser nos communications pour toucher directement les personnes ciblées, et parler des sujets qui les préoccupent au quotidien, plutôt que de grandes campagnes nationales d’image de marque à la télé, ou des stratégies de marque employeur emplies de grandes idées, mais peu reliées à la réalité.

Enfin, il faudra continuer à travailler à des discours vrais, reliés à du concret, et développer une vraie transparence et honnêteté dans notre manière de communiquer. Les citoyens et les assurés attendent cela d’une entreprise engagée et ancrée dans la Société.

C’est un vrai défi qui s’annonce pour nous, mais c’est aussi une vraie opportunité de changer l’image de l’assurance auprès des Français !

Crédit photo – Marion Fregeac

Vous n’étiez pas présent à cet événement ? Rendez-vous à 17H pour la diffusion intégrale le 11 Avril en vous inscrivant sur Linkedin !

Cliquez ci-dessous pour découvrir tous les palmarès 2023, les 50 talents de l’assurance ainsi que les 9 palmarès par filières métiers.

Les Talents de l’Assurance : une création, production de Vovoxx Média.

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P