Danemark : Undo, l’assurance numérique simplifiée

0
358

Dès sa conceptualisation, l’insurtech Undo s’est donnée pour mission de réinventer l’assurance en la rendant simple, personnalisée et purement mobile. L’ensemble du processus, de l’achat d’un produit d’assurance à la déclaration de sinistre et à la détection de la fraude, peut être complété en quelques minutes par le biais de l’application.

Que fait Undo ?

Undo adapte les polices d’assurance à chaque client et a été l’un des premiers acteurs en Europe à le faire. L’assureur personnalise le produit en fonction des données de chaque client et s’appuie sur des algorithmes développés en interne. L’utilisateur n’a qu’à répondre à un maximum de 8 questions et reçoit une réponse instantanée avec un package personnalisé grâce à un système d’intelligence artificielle.

En 2018, l’entreprise Undo a été lancée sur le marché danois avec un produit qui a connu une croissance rapide depuis lors. Grâce à son concept innovant, elle a été récompensée à plusieurs reprises et connaît actuellement une croissance nettement plus rapide que les autres assureurs au Danemark.

Acquérir une partie importante du segment de la génération Y

Selon Finnovista et comme nous le savons également, les jeunes clients de l’assurance vont devenir un segment dominant. Toutefois, certains d’entre eux ne sont toujours pas assurés et semblent avoir renoncé à souscrire une assurance, car cela leur paraît trop compliqué et ils estiment que sa valeur est trop faible.

L’une des plus grandes compagnies d’assurances de Scandinavie, Tryg, s’est rendue compte que pour rester pertinente sur le marché et attirer une clientèle plus jeune, en particulier la génération Y, elle devait sortir de sa zone de confort et développer un autre type d’assurance spécialement conçu pour eux.

Pour de nombreux potentiels du domaine assurantiel, la gestion des couvertures est complexe, trop exigeante et un peu ennuyeuse. Chez Tryg, ils ont décidé de faire face à leurs limites internes, d’innover de façon significative et de surmonter ce défi. Le but était de trouver des solutions qui pourraient remplacer la bureaucratie et les obstacles inutiles associés à l’assurance par la technologie, la rendant plus accessible.

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P