Assureurs et réseaux sociaux : créativité, humour et proximité

0
1404

Les réseaux sociaux sont des vecteurs essentiels pour les marques. Les assureurs ne s’y sont pas trompés. Facebook, TikTok, Instagram, Twitter, YouTube… ils déclinent des publications ludiques, drôles et misent sur la proximité pour faire passer leurs messages.

Une communication plus créative, légère, plus humoristique tout en étant informative : c’est ainsi que les assureurs communiquent de plus en plus sur les réseaux sociaux.

Le 11 mai, CNP Assurances a remporté le COM-ENT D’ARGENT de la communication digitale externe pour sa série de vidéos baptisée : « En gros ». Alors que 25 % des 18-34 ans déclarent « absolument ne rien comprendre à leur contrat d’assurance » (1), CNP Assurances affiche un parti pris audacieux de parler d’assurance autrement en traduisant avec humour les termes les plus techniques des contrats d’assurance.

Accompagné de l’agence de communication The Good Company et en association avec Konbini, le Groupe a publié deux vidéos de quelques minutes chacune réunissant Florent, expert en assurances, et Baptiste Lecaplain, comédien et humoriste.

Ce dernier traduit avec humour et une pointe d’autodérision le discours technique de Florent, sur des sujets tels que l’assurance vie, les contrats, les bénéficiaires, la fiscalité… En ligne depuis le 3 novembre 2021, ces vidéos créatives et drôles ont été relayées sur Facebook et déjà visionnées plus de 800 000 fois.

Deux vidéos covers ont aussi été publiées lors du lancement sur Snapchat et Instagram. Sept stories Instagram ont été émises tout au long de la séquence. Enfin, un article enrichi , « le traducteur du jargon de l’assurance » figure sur le site internet de Konbini. Fort de ce succès, CNP Assurances prépare déjà la deuxième saison de « En gros » qui abordera de nouveaux sujets de l’écosystème de l’assurance dans le même registre humoristique.

 

Quelques secondes pour informer ou convaincre

Les réseaux sociaux permettent de diffuser largement des messages courts qui vont droit au but. Sana Assurances a ainsi développé sur TikTok des vidéos de quelques secondes sur des thématiques concrètes telles que le remboursement d’un crédit immobilier par l’assurance, la voiture sans permis, le ramonage ou la façon de devenir courtier en assurances. La preuve que l’on peut faire court et efficace.

Les réseaux sociaux contribuent à mieux faire connaître les métiers de l’assurance. Dans une vidéo diffusée sur YouTube, Rémy et Glen se retrouvent comme chaque jour pour suivre leur cours en amphithéâtre. Glen pense à son avenir. Ne serait-il pas dans l’assurance ?

L’Observatoire de l’évolution des métiers de l’assurance profite de cette vidéo, qui ressemble à une série, pour rappeler que les métiers de l’assurance recrutent.

Réalité virtuelle pour prévention réelle

Pour les assureurs, les réseaux sociaux constituent à la fois des outils de fidélisation, de prospection, de recrutement, mais aussi de prévention. Ainsi, grâce à un dispositif de réalité augmentée, AXA Prévention entend inciter les cyclistes à porter un casque.

Épaulée par le studio créatif Busterwood, AXA Prévention, l’association de l’assureur AXA dédiée à la sensibilisation et à l’éducation aux risques du quotidien, a créé une Lens – effets spéciaux à base de réalité augmentée – sur Snapchat pour sensibiliser au port du casque à vélo.

L’activation permet de faire essayer aux utilisateurs plusieurs casques, urbains, vintages ou sportifs, tout en affichant un message fort : « à chacun son style, l’important, c’est de le porter ! »

Un message essentiel, lorsque l’on sait que les blessures à la tête constituent la première cause de décès chez les cyclistes et que le port du casque permet de réduire de 70 % le risque de traumatisme crânien. Une initiative qui a du sens à l’heure où le Plan Vélo du gouvernement prévoit de multiplier par trois les déplacements à vélo d’ici 2024.

Utilisés de façon stratégique, avec des contenus travaillés ( article Création de contenus : de nouveaux enjeux pour les marques), les réseaux sociaux constituent bel et bien un outil extraordinaire pour favoriser la connaissance du monde de l’assurance, parfois jugé complexe et porter des messages de prévention.

Tester la production de contenus

Pour tester des contenus et voir ce qui marche vraiment auprès du public, TikTok est vraiment le réseau idéal. C’est réellement ce qu’ont souhaité faire Frédéric Panchaud et Jean-Luc Gambey en lançant récemment le compte TikTok « amourdesrisques » qui diffuse quelques contenus vidéos spécifiques. La 1ère série diffusée est sur les assurances insolites, quatre épisodes sont disponibles.

En tout état de cause, les réseaux sociaux sont un terreau pour l’innovation en assurance. Nul doute d’ailleurs, que les acteurs du secteur présenteront certaines de leurs campagnes au trophées de l’assurance 2022. Pensez à présenter vos innovations !

  • Étude menée par YouGov en 2019 pour lecomparateurassurance.com

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P