E-santé éthique : le Groupe VYV est engagé

0
775
ethique-numerique

La numérisation de la santé que l’on appelle communément « l’e-santé » est un bouleversement assez récent mais qui vient à s’accélérer très rapidement. La crise sanitaire a notamment agi comme moteur d’accélération.

Bien que l’e-santé propose de nombreuses opportunités, comme une réponse aux déserts médicaux, l’utilisation de données personnelles et le bouleversement de la relation patient-professionnel via la technologie posent de nouvelles questions éthiques.

Afin de tenter d’y répondre, le Groupe VYV, en partenariat avec la CNIL, a organisé le 30 novembre dernier, la journée éthique et numérique.

Retour sur cet événement qui montre l’engagement du Groupe mutualiste sur la question.

Santé connectée, jusqu’où accorder notre confiance ?

Le 30 novembre se tenait la journée éthique et numérique consacrée à la santé connectée. Cet événement organisé par le Groupe VYV en partenariat avec la CNIL a réuni plus de 500 acteurs de l’e-santé, professionnels de santé et spécialistes de la question d’éthique. L’objectif était de réfléchir et placer les conditions de l’e-santé fiable et éthique.

Malgré la forte accélération de l’utilisation de l’e-santé qui fait aujourd’hui partie intégrante de notre quotidien (téléconsultation, mon espace santé, objets connectés, IA …), son cadre éthique n’est toujours pas totalement défini.

De plus, de nouveaux acteurs émergent sur ce marché, développant des intelligences artificielles pour des services toujours plus personnalisés : startups, géants du numériques, grande distribution, assurances. Une véritable économie de la donnée de santé se crée, mal connue des usagers.

Alors, à travers différentes plénières, tables rondes et ateliers collaboratifs d’intelligence collective, les invités ont tenté de répondre à différentes questions comme celles-ci :  Quel cadre éthique donner à ces nouvelles pratiques ? Quelles limites et conditions de souveraineté souhaitons-nous fixer à l’usage de nos données de santé ? Quelles sont les conditions essentielles pour créer la confiance des citoyens ?

Cette journée organisée à Toulouse a donc permis aux professionnels de santé (patients, usagers, experts data, spécialistes de l’innovation de santé) de partager leurs réflexions et prospectives sur ces interrogations.

Les idées et propositions issues de l’événement seront prochainement publiées dans un livre blanc par le Groupe VYV.

Visionnez la rediffusion de l’événement ici :

Le Groupe VYV engagé sur l’e-santé éthique

Avec l’organisation de la journée éthique et numérique consacrée à la santé connectée, le Groupe VYV compte bien se positionner en tant qu’acteur engagé et proactif sur les sujets de l’e-santé éthique.

Le Groupe mutualiste a notamment initié le Programme Ethique & Numérique en 2020 afin de faire de l’éthique un axe concret de sa stratégie de digitalisation.

Avec 11 millions de personnes protégées, celui-ci souhaite profiter de son rang de 1er Groupe mutualiste pour contribuer à l’émergence de la confiance dans les outils numériques en insufflant un usage éclairé, permettant au citoyen d’être acteur de leur santé.

Depuis plusieurs année, VYV travaille aussi conjointement avec les pouvoirs publics et les acteurs du numérique sur la question. A titre d’exemple, sa participation à la construction de Mon E-space Santé 2022 ou encore sa participation aux groupes de travail de la cellule Ethique du Numérique du ministère des Solidarités et de la santé qui a contribué à la conception de campagnes de sensibilisation aux usages du numérique en santé.

Pour le Groupe VYV « Garantir un cadre de confiance de l ’utilisation des technologies de santé connectée est un pré requis pour permettre au citoyen d’adopter un usage de la e – santé éclairé et raisonné. »

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P