La micro-assurance pour les entrepreneurs précarisés

0
763
L’année 2020 avec la crise sanitaire a complètement bouleversé la relation des français avec le monde du travail. Du fait du gel des embauches, nombreux sont ceux qui se sont tournés vers l’entrepreneuriat.

D’après un rapport sur la création d’entreprise en 2020 de l’INSEE, un record a été atteint : 848 000 entreprises ont été créées représentant une hausse de 4 points. Le micro-entrepreneuriat y est pour beaucoup car il représente 65% de ces créations dont 40% de micro-entreprises dirigées par des personnes éloignées du monde du travail (chômeur de longue durée, personnes handicapées…). Pour ces personnes, créer une société s’avère particulièrement compliquer et par manque de moyens, beaucoup mettent de côté l’assurance.

Pour pallier à ce constat, les micro-assurances ont vu le jour il y a plusieurs années. Découvrons un récent partenariat entre l’assureur Hiscox et la Fondation Entrepreneurs de la Cité, qui propose des offres adaptées aux besoins de ces entrepreneurs précarisés.

C’est quoi la micro-assurance ?

D’après Marc Nabeth, spécialiste français de la micro-assurance, la micro- assurance se définit par une offre proposant des produits et des services aux individus ou des groupes à faibles revenus, souvent exclus du marché traditionnel de l’assurance (micro), via l’utilisation des pools de risques (assurance).

La micro-assurance professionnelle s’adresse donc aux entrepreneurs, qu’ils soient demandeurs d’emploi longue durée ou bénéficiaires des minimas sociaux, vulnérables en raison de leur faible capacité financière.

La micro-assurance s’est notamment imposée en France via l’influence des pays émergents. Elle est née en complément du micro-crédit inventé par le Professeur Muhammad YUNUS (Prix Nobel de la Paix 2006, créateur de la Grameen Bank), afin de le sécuriser.

En quoi consiste ce partenariat ?

En avril dernier, face au constat du nombre record de création de micro-entreprises, mais pas toutes assurées, l’assureur Hiscox s’est associé à la Fondation Entrepreneurs de la cité afin de solutionner cette ambivalence.

La Fondation regroupe différents acteurs du monde de l’assurance et assure une mission d’intérêt général en faveur de l’initiative entrepreneuriale des personnes défavorisées et a pour but de les protéger, grâce à la micro-assurance.

Le partenariat entre ces deux acteurs souhaite donc lutter contre l’exclusion et soutenir la création d’entreprise des personnes défavorisées. Il s’appuie sur plusieurs engagements qui sont :

  • La création d’une gamme de Responsabilité Civile professionnelle à prix solidaire, uniques et avantageux pour les micro-entrepreneurs.
  • Une police d’assurance plus adaptée. Avec l’émergence du digital, de l’aide à la personne, du coaching etc… nombreuses sont les nouvelles professions qui ne se retrouvent pas dans les propositions traditionnelles des assurances. Hiscox élargit le périmètre de la Fondation à plus de 320 nouvelles activités professionnelles.
  • Le lancement d’un programme d’ambassadeurs : des salariés bénévoles d’Hiscox dispensent des modules de formations leur permettant de mieux appréhender les enjeux.
  • Hiscox s’engage auprès de la Fondation Entrepreneurs de la Cité à lui restituer les éventuels bénéfices générés ainsi qu’à sensibiliser ses partenaires et ses courtiers aux moyens d’appels aux dons.

« Notre objectif est de permettre aux micro-entrepreneurs non seulement de bénéficier de notre expertise mais surtout pouvoir se concentrer sur l’essentiel : développer sereinement leur projet entrepreneurial », déclare Gwenaël Hervé, Directeur Général d’Hiscox Assurances France.

D’ailleurs, en Octobre 2021, Hiscox Assurances pour la micro-assurance RC Pro, en partenariat avec les Entrepreneurs de la cité a obtenu le Trophée d’Argent des Trophées de l’Assurance 2021 dans la catégorie « INNOVATION CITOYENNE & RESPONSABLE »

Hiscox a adapté ses garanties de RC Pro aux risques des nouveaux entrepreneurs au tarif unique de 16 €/mois quel que soit le métier assuré

L’un des principaux défis à relever, avant de parvenir à étendre les régimes d’assurance aux populations précaires, est de réussir à les sensibiliser à l’intérêt d’une assurance qu’ils jugent pour beaucoup inutile dans leur cas.

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P