Tour du monde de quelques Insurtech parmi les plus créatives

0
991

Mot-valise alliant assurance et technologie, les Insurtech prennent le contrepied de l’image des assurances « classiques » et s’appuient sur les outils digitaux pour proposer des solutions innovantes. La relation et l’expérience client en sortent changées, basées sur l’interactivité et l’hyper personnalisation. La flexibilité du modèle favorise son émergence dans des zones géographiques jusqu’ici faiblement couvertes en matière d’assurance. Nous vous proposons un tour du monde de quelques Insurtech parmi les plus créatives.

En Suisse, Dacadoo mesure votre santé

Lauréat du Financial NewTech Challenge 2021, Dacadoo a conçu une application permettant de mesurer sa santé physique et mentale, assortie d’un panel d’objectifs personnalisés. L’application joue un rôle de coaching automatisé, basé sur les données cliniques de 300 millions de personnes.

Essentiellement commercialisée auprès des entreprises ou des compagnies d’assurance, cette solution peut s’intégrer dans les interfaces-produits des clients ou être lancée en marque blanche. Les assurances bénéficiaires peuvent mesurer plus efficacement leurs risques et proposer des formules « Pay As You Live », avec une tarification personnalisée correspondant aux besoins de chacun en temps réel.

Au Danemark, Penni.io distribue de l’assurance embarquée

Via sa plateforme Penni.connect, Penni.io propose à différents opérateurs (concessionnaires automobiles, agences immobilières, supermarchés) de commercialiser des produits d’assurance intégrée, destinés principalement aux particuliers. La plateforme est adaptable à l’ensemble des points de contact avec la clientèle, ce qui facilite son utilisation. Les données contenues restent sécurisées et conformes à la RGPD.

Au Mexique, Súper couvre les risques sismiques

L’Insurtech mexicaine Súper propose des abonnements protecteurs de biens immobiliers, afin de les couvrir contre les risques sismiques. Ses fondateurs sont partis du constat que la population mexicaine était insuffisamment protégée en matière d’assurance, pour une question de coûts. Ils ont mis en œuvre des solutions d’assurances simples pouvant être souscrites en quelques secondes via son smartphone. Outre la garantie contre les catastrophes naturelles, Súper comprend une assurance-vie et une couverture contre la Covid-19. En cas de sinistre consécutif à un séisme, l’indemnisation s’active en moins de 30 jours.

En Colombie, Marcus s’attaque aux accidents de la route

En Colombie, 7 accidents automobiles sur 10 concernent seulement des dégâts matériels. La Fédération des Assureurs Colombiens (FASECOLDA) a conçu l’application Marcus avec 7 assureurs partenaires, afin de simplifier les procédures de dommages simples entre les automobilistes. Avec Marcus, un formulaire numérisé suffit pour enclencher la procédure, permettant de résoudre le sinistre en 11 minutes en moyenne, sans attendre l’intervention des autorités. La personne responsable de l’accident est identifiée automatiquement, décongestionnant ainsi la circulation mais aussi le système judiciaire. Marcus fonctionne dans les villes de Bogotá et Medellín, mais un élargissement est prévu à l’ensemble du pays.

Aux Etats-Unis, Salty et Metromile bousculent l’assurance automobile

Basée en Utah, Salty propose des produits assurantiels personnalisés afin d’épargner des démarches fastidieuses aux consommateurs. Cette société s’est spécialisée dans l’assurance automobile mais offre aussi ses services en matière d’habitation et de protection des animaux. Dès lors que le client acquiert ou loue un bien, Salty recherche automatiquement la meilleure police d’assurance selon des critères personnalisés. Sa plateforme intègre l’IA de même que le machine learning en matière d’analyse de données, facilitant le processus de souscription et le caractère évolutif du produit.

En Californie, l’assureur Metromile propose quant à lui une cotisation d’assurance automobile basée sur le nombre de kilomètres effectués, à l’aide d’un outil installé dans le véhicule. L’Insurtech revendique 47% d’économies générées en moyenne pour ses assurés. Outre le gain tarifaire, l’application Metromile permet aussi de consulter les trajets effectués, voire de retrouver un véhicule volé. Des conseils sont également distillés concernant l’entretien et le bon fonctionnement des véhicules.

En Australie, Hustle et Kanopi ouvrent leurs plateformes SaaS

En Australie, les plateformes de chauffeurs VTC ou de livraison type Uber ou Deliveroo représentaient en 2019 un marché de 6,3 milliards de dollars[1]. Afin de s’adresser à ces travailleurs indépendants dont le statut reste fragile, l’Insurtech Hustle a élaboré sa plateforme d’assurance B2B de type SaaS[2], qui leur propose une protection en cas de maladie, d’accident ou de décès. Il suffit de quelques secondes pour souscrire à une prime d’assurance abordable, à partir de 15 $ par semaine. Les assurés peuvent ainsi bénéficier d’un versement de leur salaire en cas d’arrêt de travail.

De son côté, l’Insurtech Kanopi dispose elle aussi d’une plateforme SaaS, proposant diverses solutions d’assurance embarquée pour les professionnels, allant de la responsabilité civile professionnelle à l’assurance des véhicules commerciaux, en passant par les risques de cybercriminalité. Les données récoltées permettent de concevoir des assurances sur mesure, avec des tarifs adaptés aux profils couverts. La souscription ne prend que quelques secondes et chaque entreprise peut moduler sa couverture en fonction de ses besoins, bénéficiant d’une assistance 24/24 et 7/7.

 A Singapour, quatre Insurtech ont le vent en poupe

Lors de la dernière édition en juin dernier de l’Insuretech Connect Asia, quatre sociétés singapouriennes ont retenu l’attention en matière d’assurance embarquée.

ZA Tech s’attache à offrir des solutions d’assurance numériques, accessibles et innovantes. Travaillant avec les principales entreprises numériques de la région et différents assureurs, ZA Tech conçoit des produits de protection assortis de campagnes de communication et de marketing sur mesure.

Grab, l’une des plateformes mobiles les plus influentes de la région, propose des solutions aux besoins d’assurances quotidiens en matière de transport ou de déplacement, avec des services à la carte : les clients peuvent souscrire à un produit uniquement lorsqu’ils en ont besoin à un instant précis, chaque utilisateur pouvant sélectionner ce qui convient le mieux à son style de vie. Le processus de souscription est rapide et entièrement digital.

NTUC Income est un assureur coopératif créé en 1970, offrant diverses prestations dans des domaines allant de l’assurance-vie au voyage en passant par l’habitation ou encore les joueurs de golf. NTUC mise sur l’innovation technologique pour s’adapter à chaque besoin. Une application a été lancée pour assurer des services de télémédecine, une autre sert à la gestion des assurances de l’Insurtech. Le site web de NTUC propose également différentes remises auprès de professionnels en termes d’alimentation, de santé ou de divertissement.

Enfin, l’Insurtech Snack cible la génération des milléniaux, en vue d’assurer leurs actions du quotidien au moyen de cotisations réduites, à travers une application numérique. Une relation particulière de proximité est ainsi tissée avec l’assuré, intégrant l’assurance dans la vie de tous les jours, comme lorsque la personne prend le bus, se promène ou mange un repas.

[1]https://actuaries.asn.au/Library/MediaRelease/2020/MediaReleaseGigEconomyGreenPaperFinal161220.pdf

[2] « Software as a service »

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P