Harmonie Mutuelle : la démarche « avançons collectif »

0
372

Harmonie Mutuelle a proposé une raison d’être et a défini ses objectifs sociaux et environnementaux, devenant ainsi la première entreprise mutualiste à mission. Pionnière du secteur avec l’inscription dans ses statuts d’une raison d’être, elle agit dans la continuité de la Loi Pacte. Pour ce moment important de son histoire, l’entreprise a voulu faire appel au collectif et c’est ainsi qu’est née la démarche « Avançons collectif », retour sur cette initiative.

Une raison d’être déjà présente dans l’ADN d’Harmonie Mutuelle

La raison d’être d’Harmonie Mutuelle est la suivante : « Agir sur les facteurs sociaux, environnementaux, et économiques qui améliorent la santé des personnes autant que celle de la société en mobilisant la force des collectifs. »

Depuis ses débuts, et avant même d’être reconnue comme société à mission, elle a toujours œuvré pour le collectif et pour une société plus juste. Comme l’explique la mutuelle sur son site dédié à la démarche avançons collectif « Notre vocation non lucrative et notre ancrage dans les territoires nous ont permis d’œuvrer, depuis notre création, pour l’accès aux soins, pour une protection sociale étendue et pour une société de solidarités. »

La raison d’être pose, à propos d’une marque ou d’une entreprise, des questions proprement existentielles

A la recherche d’une raison d’être collectivement

« Salariés, élus, adhérents, chefs d’entreprise et employeurs… Ce sont leurs espoirs et leurs attentes qui sont venus alimenter notre vision et nos ambitions. C’est leur intelligence collective qui a fait émerger la diversité des combats que nous nous apprêtons à livrer. ». Cette déclaration du Président d’Harmonie Mutuelle, Thomas Blanchette présente la façon dont l’entreprise a souhaité devenir une société à mission, c’est à dire en faisant appel au plus grand nombre d’acteurs pour l’accompagner.

Pour y arriver, elle a organisé une démarche participative unique afin de créer un réel projet d’envergure qui a dépassé le simple changement de statut.

Concrètement, toutes ses parties prenantes et même des citoyens ont donné leurs avis et proposé des idées à travers un dispositif multicanal et à différentes échelles.

Tout d’abord, une réflexion en interne a été initiée pour définir la future raison d’être en revisitant les textes fondamentaux de la mutuelle. Par la suite, entre janvier et mai 2021, l’’ensemble des parties prenantes ont participé à une consultation en ligne organisée par la plateforme d’intelligence collective Assembl Flash de bluenove.

En parallèle, les non adhérents ont également mis leur pierre à l’édifice grâce à l’organisation d’un dialogue de concertation avec des groupes de consommateurs et citoyens.

Enfin, c’était également l’occasion d’aller plus loin grâce aux ateliers de co-écriture « Bright Mirror » qui ont permis la rédaction et la publication de 16 récits prospectifs sur le monde et sur la santé de demain.

Pari réussi, ce sont 348 000 contributions qui ont été réunies et plus de 16 000 participants, dont 85% d’adhérents qui ont été observé sur la plateforme en seulement 5 semaines.

Depuis, la démarche ne s’est pas essoufflée et continue de vivre notamment grâce à un très beau film très bien réalisé, à un site internet dédié et à la publication de rapports annuels.

Découvrez sa vidéo « Harmonie révèle sa raison d’être »

A lire également :

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P