Home Start-up Assurtech : Memocloud, le coffre-fort numérique pour nos descendants

Assurtech : Memocloud, le coffre-fort numérique pour nos descendants

Selon un sondage Ifop*, 48% des Français déclarent penser « souvent » (14%) ou « assez souvent » (34%) à la mort, un chiffre stable dans le temps. Mais beaucoup aussi se souviennent des difficultés qu’ils ont eues lors d’une succession par manque d’informations données par le défunt. Selon ce même sondage, 37% des Français confient ne pas trouver d’oreille « suffisamment attentive » pour parler de la mort, notamment après celle d’un proche. Cela a, en général, pour conséquence de nous faire réfléchir que nous désirons le meilleur pour nos descendants pour leur faciliter ce moment difficile.

À  l’ère du numérique, nous effectuons toutes nos démarches en utilisant Internet, que ce soit pour nos factures, nos impôts, nos contrats, nos informations bancaires et même de plus en plus pour notre patrimoine.  Nos documents importants se retrouvent alors éparpillés sur des sites divers et variés et sur notre ordinateur sans que quiconque puisse en être informé s’ils nous arrivent quelque chose (incapacité ou décès). Près de 9 successions sur 10 n’ont pas établi de testament ou de dernières volontés, il est alors difficile de savoir ce que l’être cher veut ou voulait réellement. Veut-il que l’on s’acharne thérapeutiquement sur lui ? Est-il pour le don d’organes ? Qui héritera de la maison qu’il avait achetée ? Quels sont les contrats qu’il a souscrits ? A-t-il une assurance vie ? Veut-il être incinéré ou enterré ? Tant de questions que les personnes confrontées à ce genre d’événements ne peuvent malheureusement pas répondre faute d’informations ou d’en avoir parlé en temps et en heures.

Robert Bentz, un startuper de 67 ans, a alors conclu qu’il était nécessaire qu’un outil puisse regrouper tous les documents importants d’une vie en un seul et même endroit et qu’ils puissent être transmis aux proches des personnes. MemoCloud est un coffre-fort numérique crypté en ligne qui propose de protéger vos documents confidentiels et d’en organiser la ventilation en cas de décès ou d’incapacité. Les informations (informations bancaires, PEL, assurance vie, biens immobiliers, informations sur le don d’organes…) sont alors stockées dans un coffre-fort numérique hyper sécurisé où seuls les bénéficiaires désignés auront accès au dossier choisi au moment opportun.

MemoCloud veut alors simplifier l’héritage et assurer la pérennité de tout ce que vous avez créé dans votre vie et propose 2 formules : une gratuite avec un accès de stockage de 100 Mo et une payante (40€ à l’année) avec 1Go. Ce service payant assure aussi la transmission des données aux bénéficiaires choisis par le souscripteur.

Après avoir dépassé le millier d’abonnés, MemoCloud prépare une nouvelle version avec plus de fonctionnalités (création de dossiers de documents, renforcement de la sécurité avec l’utilisation de technologies de protection issues de la BlockChain plus particulièrement). Le site s’enrichit aussi de conseils sur la gestion des informations personnelles.

Un sondage révèle d’ailleurs que près 60% des Français sont prêts à passer aux contrats connectés dans les années à venir. MemoCloud répond alors à un besoin nouveau que les assurances, à l’heure actuelle, ont encore du mal à satisfaire. Cela va sans dire que Memocloud devient alors un acteur majeur dans le domaine de l’Insurtech (assurtech en français).

Selon communiqué

*en date d’octobre 2014

Laissez un commentaire