« Il n’y a pas de raisons que l’assurance affinitaire soit mal aimée »

0
417

À l’occasion des Trophées de l’assurance, remis le 6 octobre, Arthur Dénouveaux a été élu jeune manager de l’année 2022. Une reconnaissance de l’implication de ce dirigeant du secteur de l’assurance.

À 36 ans, Arthur Dénouveaux dégage une énergie considérable. Directeur études et innovations de MMA et directeur affinitaire et partenariats de Covéa Affinity, il est aussi président de l’association Life for Paris qui regroupe des victimes des attentats du Bataclan du 13 novembre 2015.

Ce polytechnicien, également diplômé d’un master MASEF (mathématiques et finances) de l’ENSAE Paris manie aussi bien les chiffres que les mots. Au quotidien, il défend l’assurance affinitaire pour lui (re)donner des lettres de noblesse. « L’assurance affinitaire est trop souvent mal perçue, sûrement mal connue et mal comprise. Nous avons tous lu le rapport et les mises en garde relatives aux assurances liées aux téléphones mobiles. Il est essentiel de proposer une offre avec une plus forte valeur ajoutée et de faire en sorte que les garanties assurances affinitaires soient bien comprises par le client final. Je pense que le régulateur nous aide à apurer le marché et à faire monter en gamme. Il n’y a pas de raisons que l’assurance affinitaire soit mal aimée : il s’agit d’une réponse simple à un besoin qui doit être gagnante pour tout le monde ».

Arthur Dénouveaux déploie le plan de modernisation Apogée 2023 de Covéa Affinity. « Ces dernières années, Covéa Affinity a connu une forte croissance. Pour la poursuivre, nous devons sécuriser l’activité et les flux financiers en renforçant notre contrôle de gestion, faciliter la diversification, transformer nos manières de travailler et continuer de miser sur la digitalisation, afin de proposer une offre flexible, adaptée aux besoins de nos clients ».

Arthur Dénouveaux est également très impliqué dans l’association de victimes Life for Paris, notamment à l’occasion du procès des attentats du 13 novembre 2015 qui s’est déroulé du 8 septembre 2021 au 29 juin 2022. Le 3 octobre 2022 est publié son livre « Et nous nous sommes parlé », écrit avec Charlotte Piret, journaliste et Xavier Nogueras, avocat de la défense lors de ce procès historique.

En 2022, Arthur Dénouveaux a reçu la distinction de Chevalier de l’Ordre National du Mérite.

Interview du manager de l’année 2022, Arthur Dénouveaux

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P