Assurance et innovation : les tendances selon IIR

0
1224

Les conditions de marché difficiles, les nouveaux entrants innovants et les clients exigeants sont quelques-uns des facteurs de la transformation de l’assurance, mais chaque défi présente une opportunité. Quelles sont les tendances clés prêtes à révolutionner l’industrie ? Faisons le tour avec Insurance Innovation Reporter.

Des produits d’assurance personnalisés

La révolution numérique a rendu les assurances à la demande, basées sur l’utilisateur et le tout-en-un, de plus en plus pertinentes. Les assurés modernes préfèrent des contrats personnalisés qui répondent à leurs besoins uniques plutôt que des polices déjà en place.

Toutefois, les technologies éliminent les intermédiaires, notamment ceux qui dépendent de l’effort humain dans la chaîne d’assurance. Les options assurantielles flexibles, comme la microassurance, deviennent petit à petit des éléments que les consommateurs choisissent. Les applications de style de vie révolutionnent la relation entre l’assureur et l’assuré.

De plus, les APIs facilitent la création d’offres axées sur les données provenant de diverses sources. Une compréhension approfondie du comportement individuel des clients conduit également à des évaluations précises des risques à des tarifs personnalisés.

Des analyses prédictives

Les assureurs ont la possibilité de tirer parti de l’analyse prédictive pour collecter des informations qui peuvent aider à comprendre et à prévoir le comportement des assurés.

Puisque les professionnels du secteur sont des preneurs de risques, l’analyse améliore leur gestion et leur permet :

  • De tarifer les primes et de sélectionner les risques.
  • D’identifier des cas de fraude.
  • D’anticiper les tendances du marché.
  • De faire le tri parmi les déclarations des clients.

L’usage de modèles prédictifs peut aider les compagnies d’assurances à obtenir une meilleure précision et à augmenter leurs revenus.

L’automatisation pour gérer rapidement les sinistres

Si l’intelligence artificielle et l’automatisation des processus robotiques, ou robotic process automation (RPA), occupent une place centrale dans la gestion des sinistres, alors les délais d’exécution seront plus courts.

Même si l’automatisation élimine l’administration et les intermédiaires, elle minimise les possibilités de fraude. Cela réduit le temps, le coût et les efforts de traitement des sinistres.

Les robots deviennent de plus en plus courants dans les services de front et de back-office, et la gestion des sinistres. Les assureurs peuvent utiliser ces bots pour fournir des services clients rapides et personnalisés.

La blockchain grand public

Comme dans d’autres secteurs, différents départements d’une compagnie d’assurances traitent des volumes importants de données. Cela exige un transfert sécurisé et simple entre les services et les autres acteurs.

Le problème est la sécurité. Des attaques cyber et d’autres facteurs causant des dommages aux serveurs de données et aux réseaux de stockage sont présents et arrivent fréquemment.

La meilleure solution consiste à adopter la technologie de la blockchain pour réaliser un transfert et gérer efficacement les informations sur plusieurs interfaces avec une intégrité maximale.

L’adoption de cet outil dans les processus assurantiels, comme l’identification, la souscription, les fraudes ou les sinistres, réduit considérablement les coûts opérationnels. Il offre aussi des contrats intelligents et des capacités d’organisation autonome décentralisée, ou decentralized autonomous organization (DAO), qui facilitent la gestion des contrats.

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P