Nouvelles attentes des Français sur le rôle des assureurs

0
510
Santé, coeur

Aéma Groupe présentait le 3 février, avec l’IFOP, les résultats de sa 1ère édition de l’Observatoire de la Protection. Une consultation qui met en lumière un sentiment de protection mitigé pour plus de la moitié des Français concernant le rôle clé des assureurs comme éclaireurs et porteurs de changements dans la société.

Un sentiment de protection mitigé chez les Français, notamment pour leur santé

La 1ère édition de l’Observatoire de la Protection d’ Aéma Groupe montre un sentiment mitigé quant à la protection en France tout en donnant des pistes de réflexions sur les évolutions à effectuer pour une société plus apaisée. En effet, 63% des personnes interrogées s’estiment aujourd’hui « moyennement protégées » à propos de la sécurité dans son ensemble (des personnes, comme des biens ou des données…).

Pour ce qui est du sentiment de protection de leur santé et sur ses conséquences, celui-ci est assez préoccupant. 64 % des Français évoquent des craintes liées au vieillissement, 32% au décès, 22% à la retraite et 23% à la dépendance. Leur état de santé, physique ou mental, ou celui de leurs proches, est également une profonde source d’appréhension.

Les besoins identifiés pour surmonter ces craintes et se sentir plus protégé sont les suivants : davantage d’accompagnement sur la santé, le vieillissement, la dépendance ainsi que sur les actes de violences.

Enfin, 17% des Français interrogés s’estiment quant à eux « mal protégés », s’agissant très souvent de classes sociales les moins aisées. Là aussi une plus grande inclusion est attendue.

Au regard de ces chiffres et des solutions à mettre en place pour les améliorer, il est évident que le rôle de l’assureur est primordial.

Les Français et l’assurance de demain

Les nouvelles attentes des Français vis à vis des assureurs 

Pour se prémunir des risques de la vie, une grande majorité des répondants (85%) attend des assureurs des solutions personnalisées et adaptées à leurs situations et besoins ainsi qu’un accompagnement tout au long de leur parcours de vie.

Il s’agit donc d’un facteur fortement attendu, 1er acteur économique identifié comme jouant un rôle clé dans l’avenir de la protection des Français, après les proches, le corps médical, les institutions publiques et les forces de l’ordre.

De plus, la crise sanitaire ainsi que les nouveaux enjeux sociaux et environnementaux ont également fait évoluer les attentes des Français sur les engagements dans le secteur. Pour 80% d’entre eux, les valeurs et les engagements prônés par les acteurs de l’assurance sont primordiaux. Aujourd’hui, la politique RSE d’une entreprise est un élément différenciant, les français recommandent les mutuelles d’assurance pour leurs engagements RSE.

Bien entendu, la crise sanitaire qui a montré le besoin pour notre société d’évoluer positivement a également eu un impact : 42% des interrogés déclarent vouloir plus de solidarité, de prévention et de proximité de la part de leur assureur.

Source : Communiqué de presse d’Aema Groupe

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P