Assurance automobile : vers le grand switch ?

0
520

Les Français n’hésitent pas à switcher d’assurance auto : c’est le principal constat de l’étude Assurance automobile réalisée par le cabinet Arcane Research.

Plus que jamais dans un contexte de pouvoir d’achat restreint et depuis 2015 avec la loi Consommation dite « loi Hamon » sur la résiliation infra-annuelle, la mesure des changements chez l’assuré devient un enjeu central. Les assureurs doivent mettre en œuvre une stratégie pour que le switching ne devienne plus un manque à gagner, mais bien un axe de fidélisation et surtout de conquête.

L’étude a été réalisée auprès de 6009 conducteurs couverts par une assurance automobile dont 1808 switchers potentiels et 486 switchers effectifs interrogés par Internet entre le 24 août et le 6 septembre 2022. Il s’agit de la quatrième sur le sujet, la dernière datant de 2013.

Cette étude de 192 pages permet notamment de mesurer le poids économique du switching, d’aborder le marché du switching selon le profil sociodémographique du foyer, d’évaluer l’impact business des différentes stratégies marketing sur le marché du switching, d’évaluer le degré de fidélité, de satisfaction et le risque de switching par assureur pour les 12 prochains mois.

L’étude constitue également un outil pour les professionnels qui souhaitent estimer leur part de marché théorique en mesurant la part de voix des différents assureurs dans l’esprit des « clients potentiellement switchers » pour les 12 prochains mois et d’évaluer leurs forces et leurs faiblesses relativement à la concurrence, aux yeux des assurés français potentiellement switchers pour les 12 prochains mois.

Depuis 2015, la loi Hamon permet aux assurés de résilier leur assurance à tout moment, au bout d’un an de souscription. Le switch devrait être encore plus favorisé par l’article 8 de la loi sur le pouvoir d’achat du 16 août, qui prévoit la résiliation en trois clics des contrats d’assurance. Ces nouvelles modalités s’appliqueront au plus tard le 1er juin 2023. L’assurtech Leocare permet déjà à ses clients de résilier leur contrat auto en seulement 3 clics après une cession de véhicule.

L’étude est disponible au tarif de 4 900 euros.

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P