Canada : s’assurer d’une bonne conduite en zone scolaire

0
349

Selon un sondage de la British Columbia Automobile Association (BCAA), la conduite dangereuse dans les zones scolaires est courante et surtout durant la rentrée. Celui-ci a été mené auprès de 1 001 adultes de la Colombie-Britannique, dont 123 parents et tuteurs d’enfants.

La BCAA est une organisation axée sur les membres qui leur offre une tranquillité d’esprit avec des solutions de protection et de mobilité en association avec la Canadian Automobile Association (CAA). Elle propose des couvertures assurantielles, comme l’assurance automobile, une assistance routière et la réparation automobile dans ses centres de service.

Un manque probant de connaissances à combler

Le questionnaire sur la sécurité de la zone scolaire comprenait 7 questions et en moyenne les répondants ont obtenu 50 % de réponses correctes, ce qui équivaut à une note « D ».

En effet, 74 % des conducteurs de la Colombie-Britannique ne connaissent pas la délimitation d’un espace scolaire, 69 % des pilotes questionnés ne savent pas s’arrêter dans les zones scolaires et 42 % ne sont pas au courant de la limite de vitesse après les heures d’école. Un rappel de la réglementation serait alors nécessaire.

Le directeur de l’engagement communautaire de la BCAA, Shawn Pettipas, s’inquiète des résultats de l’enquête et encourage les conducteurs à parfaire leurs connaissances en matière de sécurité dans les milieux scolaires.

Heureusement toutefois, la plupart d’entre eux (81 %) savent que la limite de vitesse y est de 30 km / h et comprennent les lois sur l’arrêt des autobus scolaires (88 %).

Un nombre de comportements dangereux à diminuer

De même, 80 % des personnes interrogées ont déclaré avoir été témoins d’excès de vitesse dans ces zones, tandis que 77 % ont pu constater une conduite distraite. Le stationnement illégal dans les espaces scolaires est également courant, 78 % d’entre eux déclarant que c’est un problème et 69 % disent avoir vu des parents encourager leurs enfants à enfreindre les règles pour arriver à l’école à l’heure. La rage et la frustration au volant continuent d’être un danger social, 60 % des répondants ayant vu des conducteurs agir de manière hostile dans ce type de secteur.

Selon la BCAA, ces mauvais comportements au volant mettent les enfants en danger. Le Dr Ian Pike de Preventable énonce que les zones scolaires sont un environnement unique, avec des piétons, des scooters, des vélos et des véhicules qui naviguent les uns autour des autres. Lorsque nous pensons que la vie des enfants est en jeu, il est impératif que nous jouions tous notre rôle pour minimiser les risques. Il ajoute que s’assurer que les conducteurs connaissent les lois et les règles de sécurité routière pour les milieux scolaires est un devoir que nous devrions tous faire.

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P