L’assurance, engagée pour la santé des femmes

0
431

AXA Prévention a lancé récemment une grande campagne de prévention « La santé des femmes est l’affaire de tous ». Elle vise notamment à réduire les inégalités d’accès au soin en informant les femmes, mais surtout leur entourage sur la charge mentale et les dangers qu’elle représente pour leur santé.  

Cette campagne se décline au cinéma, sur YouTube ainsi que sur les réseaux sociaux autour du film « Mon cœur » réalisé par Safy Nebbou.

81 % des femmes font passer la santé de leurs proches avant la leur. C’est l’un des résultats édifiants de l’enquête inédite d’AXA Prévention sur la santé des femmes, publiée en septembre 2021.

Les femmes s’oublient, font passer la santé de leurs proches avant la leur, repoussent le moment de consulter, ont un suivi médical en pointillés et une prévention « bricolée ». Un constat qui s’impose encore plus pour les femmes dont le niveau de vie est plus modeste que la moyenne des Français.

AXA Prévention a donc décidé d’encourager le suivi de la santé des femmes en sensibilisant leur entourage autour d’un leitmotiv « Famille, conjoints, collègues et amis, c’est à nous tous d’agir pour la santé des femmes ».

Huit décès sur dix évitables

« Première cause de mortalité chez les femmes, les maladies cardiovasculaires entraînent chaque jour le décès de 200 femmes, des décès souvent évitables par la prévention et un suivi régulier » déclarent le Pr Claire-Mounier Véhier et Thierry Drilhon, cofondateurs d’Agir pour le Cœur des Femmes.

« Quand les femmes sont malades et tant qu’elles ne sont pas empêchées dans leur vie quotidienne, elles essaieront d’abord de se soigner seules pour 85 % d’entre elles et repousseront le moment d’aller consulter. Ce constat est encore plus vrai pour les femmes en situation de précarité » souligne Éric Lemaire, président d’AXA Prévention. « La société doit agir. C’est la raison pour laquelle l’association AXA Prévention souhaite faire de ce combat un des piliers de son engagement pour alerter le grand public et particulièrement l’entourage des femmes. C’est tout le sens de notre nouvelle campagne de sensibilisation ».

« Et son cœur à elle, qui en prend soin ? »

La campagne de prévention se décline au cinéma, sur YouTube ainsi que sur les réseaux sociaux autour du film « Mon cœur » réalisé par Safy Nebbou, avec la question suivante « Et son cœur à elle, qui en prend soin ? »

https://www.youtube.com/watch?v=MMTOkVG40Wg&t=11s

Près de 3 000 femmes dépistées par les Bus du Cœur des Femmes

AXA Prévention renouvelle aussi son soutien aux Bus du Cœur des Femmes. Grâce à cette campagne itinérante d’Agir pour le Cœur des Femmes, près de 3 000 femmes en situation de vulnérabilité ont déjà pu être dépistées, sensibilisées et accompagnées dans 14 villes françaises. Les premiers résultats sur le terrain issus de l’étude menée par le fonds de dotation Agir pour le Cœur des Femmes ont confirmé la situation alarmante, décrite dans l’étude d’AXA Prévention : 90 % des femmes dépistées cumulent au moins 2 facteurs de risques cardio-vasculaires ou métabolique, résultats jugés inquiétants par les experts scientifiques car largement au-dessus des moyennes nationales.

L’association AXA Prévention et le fonds de dotation Agir pour le Cœur des Femmes poursuivent les actions de dépistages à travers la France avec l’objectif de sauver la vie de 10 000 femmes à 5 ans. Le Bus du Cœur des Femmes a repris sa tournée le 13 septembre au Havre. Près de 200 femmes en situation de vulnérabilité ont ainsi pu bénéficier d’un dépistage cardio-vasculaire, métabolique et gynécologique gratuit.

AXA Prévention offre à chaque femme dépistée un autotensiomètre, l’occasion de renforcer la prévention pour elles, mais aussi pour toute leur famille.

Selon CP.

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P