Dans l’assurance, 58% pratiquent les « tracances » !

0
1053

Cette nouvelle pratique mêle télétravail et vacances.

Selon Buzzpress et un sondage effectué entre le 17 et le 22 juin auprès de 3 400 employés de petites, moyennes et grandes entreprises du tertiaire, 35 % des répondants envisageaient de télétravailler sur leur lieu de vacances et 79 % comptaient « apporter leur matériel de travail en vacances pour garder le lien professionnel » cet été.

Selon un sondage récent de l’Insee, plus du quart des Français comptent télétravailler durant leurs vacances. Certains dirigeants pensent même qu’offrir cette possibilité aux salariés permettra de retenir les talents

La pratique des « tracances » est « surreprésentée chez les 18-35 ans, qui y voient un avantage pragmatique pour passer plus de temps avec leurs proches », expliquait récemment le sociologue Ronan Chastellier, président du cabinet Tendanço. Le phénomène reste aussi l’apanage des catégories socioprofessionnelles supérieures pour lesquelles déménager son bureau est possible.

Avec l’essor du télétravail lié à la pandémie de Covid-19, de plus en plus de salariés font le choix de continuer leur activité professionnelle depuis leur lieu de vacances. Un phénomène qui oblige certains secteurs à s’adapter… le risque de cette pratique étant qu’il n’y ait jamais de véritable déconnexion.

Qu’en est-il dans le secteur de l’assurance ? Cette pratique est-elle fréquente ? Travailler autour d’un cadre idyllique est-il souhaitable ? A quel rythme ? Quels genres de collaborateurs privilégient ces « tracances » ? Pour quoi faire ? Quid de la productivité ? Qu’en est-il du droit à la déconnexion ? Que pensent vos proches ?…

Nous avons pris la « température » sur le sujet et fait un petit sondage LinkedIn

Vous travaillez dans le secteur de l’assurance. Pratiquez-vous les « Tracances », pratique qui mêle télétravail et vacances ?

Sur 55 répondants :

  • 42% – Non, c’est de la folie !
  • 27% – Quelques fois dans la semaine
  • 31% – Quasi tous les jours !

Cela n’a pas valeur d’une grande étude quantitative, mais cela donne une petite indication… à suivre, non ?

Voir le reportage récent de TF1 ? Télétravail et détente : ces Français adeptes des « tracances »

 

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P