Aviva Canada : sinistres respectueux de l’environnement

0
396

Aviva Canada met à l’essai un processus de déclaration de sinistres respectueux de l’environnement, dans le cadre de son plan visant à devenir une entreprise à consommation zéro carbone d’ici 2040.

Selon Canadian Underwriter et l’un de ses articles sur son site, la société mobilise notamment ses efforts pour répondre au changement climatique en recyclant et en triant les matériaux lors de ce processus.

Programme et rapport de développement durable

Par exemple, à la suite des inondations catastrophiques dans la province de la Colombie-Britannique à la fin de l’automne 2021, Aviva a lancé le programme pilote EcoClaims dans le but de détourner et de recycler les déchets des sites d’enfouissement.

Les déchets de chaque sinistre sont mesurés et triés, et les matériaux sont recyclés dans la mesure du possible sur un site vert EcoClaims, comme expliqué en partie dans le rapport de l’entreprise sur le développement durable.

Ce document détaille les progrès de l’entreprise en vue de devenir zéro carbone d’ici 2040 et indique qu’il s’agit de la première grande société canadienne de services financiers à en faire une priorité stratégique.

Dons et recyclage

Une experte en sinistres du nom d’Ivette Piedade explique que dans ce type de cas, la société fait ce qu’elle appelle une démolition complète, soit l’enlèvement des revêtements de sol, des plinthes, des encadrements de portes ou bien des portes. Ce sont beaucoup de matériaux qui sont simplement déversés dans une décharge.

Toutefois, après cette phase initiale de démontage, le programme de gestion durable des sinistres d’Aviva Canada comprend un flux de dons pour les matériaux à réutiliser par des organisations caritatives locales et des refuges pour animaux. Ces actions apportent des commentaires positifs de la part des clients.

Le programme, en partenariat avec l’évaluateur de dommages MBC Group et l’entreprise Platinum Pro-Claim Restoration (PPCR), a permis de ramasser 309 sacs de recyclage et 22 tonnes de déchets détournés de la décharge en avril 2022.

Objectifs atteints et futurs

Parallèlement au programme EcoClaims, Aviva Canada a atteint certains objectifs depuis l’année 2021, par exemple, l’arrêt de la souscription d’assurances pour les entreprises réalisant plus de 5 % de leurs revenus à partir du charbon thermique ou de combustibles fossiles non conventionnels, à moins qu’elles n’aient adhéré à l’initiative « Science-based targets » alignée avec l’Accord de Paris.

L’assureur a également réduit ses émissions opérationnelles de 81 % depuis 2010, note le rapport. En outre, ce dernier décrit une feuille de route qu’Aviva Canada doit suivre dans les années précédant son objectif de 2040, comme :

  • D’ici 2023 : investir 350 millions de dollars dans des actifs verts.
  • D’ici 2025 : réduire de 25 % l’intensité carbone des investissements, s’approvisionner en électricité 100 % renouvelable pour tous les bureaux, utiliser des baux de véhicules neufs 100 % électriques/hybrides pour son parc canadien et investir 10 milliards de dollars dans des actifs écologiques.
  • D’ici 2030 : réduire de 60 % l’intensité carbone des investissements, exécuter des opérations et disposer d’une chaîne d’approvisionnement sans carbone, et s’engager dans des solutions basées sur la nature.
  • D’ici 2040 : devenir une entreprise avec des investissements et une assurance zéro carbone.

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P